AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Cet aventurier, c'est
Adam Fintz


▌Messages : 129
▌Date d'inscription : 20/12/2010
▌Age : 28
▌Localisation : Là où mon projet m’amène

~ Carnet de Route ~
▌Âge : En apparence 25 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rang du Magicien

MessageSujet: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mar 18 Jan - 22:09

[sujet précédent: A bons chats, bons rats
Pour l'ordre de passage je proposes: Adam, Naïry, Lyzaël et Liloé si elle nous rejoint, ça vous convient ? ^^]

Si tu savais Adam! Si tu savais! Elle pense comme toi, l'Elfe! Elle ne comprend pas son peuple, elle n'est pas d'accord avec le passé. Elle aussi, elle trouve qu'ils ont une part de responsabilité dans ta transformation! Ah si tu savais Adam! Tu serais aux anges, rayonnant de joie! Mais tu l'ignores. Par contre tu as très bien entendu sa pensée rebelle, oh délicieuse pensée: "Tant pis. Je suis qui je veux être ! Personne n'a à me dicter ma conduite : je suis libre!". Elle veut être libre, hors des contraintes de son peuple bestiale; elle se démarque d'eux. Héhéhéhé, regardez sales elfes, votre jeune camarade s'avance vers un chemin bien sombre: celui de la rebellion. Ne vous inquiétez pas, quoi que si inquiétez vous, Adam Fintz va prendre soin d'elle. Une rebelle chez les elfes c'était inespérée et pourtant! Pourtant! Oh allez, Adam, cesse de t'enflammer. Bientôt tu vas nous pousser un tonitruant crie de joie si tu continues comme ça. Allez, calme. Elle n'a rien vu, pas remarqué toute ta joie. Depuis le temps que tu es vampire, tu as appris à te maitriser. Mais quand même, tu aimerais lui faire une accolade, la jouer franc jeu et l'inviter à manger pour parler du Grand Changement de Revia. AhAhAh! Naïry je sens que je vais t'offrir un destin de Reine! Hm calme Adam. Calme. L'elfe accepta son invitation. Oh joie...oh joie! Le vampire lui sourit et se permit une blague; c'est qu'il est de bonne humeur notre Adam cette nuit! Bon bien évidement, il garde sa réserve même en blaguant. C'est un vampire maitre de lui même malgré tout.

" Evidement je ne vais pas les manger...quoi que tu me diras...non je blagues."

Hm une blague ? Les manger ne serait pas désagréable. Les humains ont tellement bon goût ! Mais non, non et non. Il ne croquera pas d'humains il a bien trop besoin d'eux. Il va aller les voir, se faire passer pour l'homme le plus généreux qui soit, remplis de bonnes attention. Mais quand même un peu méfiant, faut pas exagéré non plus la philantropie. Et à la fin de la nuit, ou de son projet, il les transformera tous. Trans-for-me-ra. Quel plaisir d'immaginer ce moment. La tête des elfes! Il voyait déjà les arguments qu'ils sortira pour les convaincres. La vie éternelle! La liberté! Le pouvoir ! La perte du soleil est bien peu de chose! Enfin ça c'est la version officielle, officieusement le soleil manque, la soif est toujours présente et la solitude un cocon. En vérité être vampire n'a pas que des avantages mais ça ils l'ignoreront.

"Ca me fait plait d'y aller avec toi, ça me rassure un peu je dois dire."

Ils partirent donc vers les Humains, descendant la plage car c'est là qu'est leur camps, au abord de la forêt. Un jolie camps bien entrentenu avec un feu de bois, habituel, comme dans ses souvenirs. Ils n'ont pas beaucoup changé en fin de compte...Adam remit son capuchon et s'approcha en silence d'un homme éveillé. Il y en avait surement d'autre qui guettait, il a cru voir une femme. Mais c'est peut être une illusion. Un coup d'oeil rapide vers Naïry, un sourire et il se lança. L'excitation lui dévorait les entrailles. Pour son projet et le plaisir de retrouver des gens de sa première espèce. Surtout le projet. Il se demanda pendant un bref instant si elle sentait son excitation et espéra que si oui, elle la prenne comme quelque chose de positif. Il ne faut pas qu'elle se méfie de lui, qu'il la garde sous son emprise le plus longtemps possible.

"Bonsoir... J'espère que nous ne vous dérangeons pas. On peut se joindre à vous?"

Ses yeux rouges brillèrent un instant au contact du feu de bois, le vampire tendit une main en guise de paix. Un serrement de main, c'est parfait pour partir sur de bonnes bases, non ? Adam déploya tout son talent pour installer une bonne atmosphère. J'ignore si vous le savez mais les vampires ont naturellement un fort charisme, une aura qui dit "aimez moi". On a beau se méfier, ils vous fascine. Et pour l'occasion, Adam ne résista pas à l'envie de sortir tout son attirail pour passer pour un aimable vagabond auprès de l'humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu.no.nihon.free.fr
avatar


Cet aventurier, c'est
Naïry Lwing


▌Messages : 107
▌Date d'inscription : 06/01/2011
▌Age : 26
▌Localisation : Ici et nul part...

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 19 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mer 19 Jan - 14:23

Naïry sentit la bonne humeur gagner son compagnon. Il blaguait sans retenu, retirant un peu ce masque de bonne conduite dont il avait revêtu avec l'elfe.
Et cette dernière en était ravie ! Ha... Si elle savait les plans diaboliques que le vampire avait en tête ! Si elle savait qu'avant de la rencontrer il ne désirait qu'une chose - enfin plusieurs... Il voulait devenir Roi de Revia, tuer tout les humains en les transformant en vampires, assujettir les Nagas ainsi que les autres peuples. Mais surtout, il avait soif de vengeance envers son peuple, à elle ! Qu'une seule idée en tête : les exterminer, tous sans compassion !!!

Mais ça, Naïry ne le sais pas... Elle ne désire pas savoir parce qu'il suffirait qu'elle le regarde un peu plus. Là, elle le verrait. Cet éclat de malveillance qui brûle dans ses yeux. Si seulement elle le voyait comme il était ! Mais avec des si, on refait le monde !!!

Alors c'est ainsi...
Naïry marcha aux côtés d'Adam, le cœur léger comme une plume.
Ils arrivèrent tout deux, côtes à côte, dans le camps des Humains. Il est propre, un feu brûle en silence tandis que les gens dorment. Un homme garde le camps en sécurité. Naïry ne discerne pas encore ses traits, le feu faisant contre jour.
Elle voit le regard furtif d'Adam vers elle. Elle voit son sourire et elle lui répond par un même sourire. Elle sentit son excitation, mais ne comprit pas que cela pouvait être dû par autre chose que par le désir de faire le premier pas. Ha... Si elle savait ! Mais elle ne sait rien.

Tout aussi excitée que son comparse, elle dissimule ses oreilles derrières des longs cheveux. A chacun de ses pas, les perles tressées dans ses cheveux cliquètent. Douce mélodie...
Naïry laissa parler le vampire, préférant prendre la parole que quand un climat de confiance sera établi.

"Bonsoir... J'espère que nous ne vous dérangeons pas. On peut se joindre à vous?
"

Même sans voir les traits d'Adam, Naïry sentit qu'il usait de ses dons
pour plaire à l'Humain. Elle-même se sentit presque perdre pieds. Sa
voix était tellement divine qu'elle en était attirante... Adam tendit une main vers l'homme. Geste pacifique...
Le premier pas : ils venaient de le faire à l'instant !
Heureuse... Naïry était tout simplement ravie de la rencontre avec Adam. Cette-dernière avait débouché à un aller simple pour le camps des Humains ! Il n'y aurait pas de guerre cette fois-ci ! Pas de transformations non voulues, pas de maladies... Rien !
A part la paix et un climat de bonne entente entre les différents peuples.

Un vent léger se mit à souffler, faisant voler ses longs cheveux, sifflant à ses oreilles une mise en garde. Mais Naïry, pour la première fois de sa vie, n'écouta pas la nature. Elle était trop occuper à attendre un geste de l'homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
PNJ


▌Messages : 64
▌Date d'inscription : 14/09/2010

~ Carnet de Route ~
▌Âge :
▌Gloire & Renommée :
100/100  (100/100)
▌Camp:

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mer 19 Jan - 18:07

La seule lumiére qui éclairait le visage de Lyzaël était celle du feu qui crépitait devant lui. La nuit était tombée si vite aujourd'hui... Le matin même Le jeune homme s'était réveillé d'un coma de plusieurs jours qui avait eu pour effet de le couper du monde. En effet désormais il se sentait délaissé de tous, n'ayant pas vécu tous les évènements que lui avait conté ses camarades. Des tonnes de créatures fabuleuses, dangereuses, ou encore les deux à la fois vivaient sur cette île. Les légendes urbaines que les troubadours chantonnaient dans les ruelles de Castel-Claire ne comptaient qu'une infime partie de tout ce qui se trouvait ici. Si il regagnait le continent à l'avenir, le voleur aurait une reconversion toute faite.

Dans tous les cas, en cette douce nuit le sommeil ne se faisait pas sentir. Il faut dire que passer une bonne semaine endormi devait certainement contribuer à cet état d'éveil forcé. Ce n'était pas plus mal après tout, cela lui donnerait le temps de réfléchir, de faire un énième bilan de toute son existence. Les larcins dans les bas-fonds de sa cité, sa fuite et la rencontre avec ses amis, l'affrontement avec le Naga dont il sorti vainqueur. Lyzaël observa la dague posée à côté de lui. Le matin même il avait appris que celle-ci était un héritage de sa famille. Cette arme si particulière avait une origine inconnue, aucun forgeron n'avait été capable de déterminer son origine. Une arme qui ne coupe pas mais qui déchire, des crocs dignes de ceux d'une bête, un manche semblable à de l'ivoire mais de couleur rougeâtre. Oui... Cette arme lui avait sauvé la vie à de maintes reprises, et inconsciemment il établissait un lien entre celle-ci et cette île. Il est vrai que cette hypothèse ne tenait pas debout, sinon comment aurait-il pu la recevoir de sa mère étant jeune. Il lèverait le voile sur ce mystère tôt ou tard.

Le jeune homme fût tiré de sa réflexion par une présence. Deux êtres aux allures sveltes s'approchèrent doucement, l'obscurité ne permettant pas de distinguer leur visage. Visiblement ils marchaient dans sa direction. Lorsqu'ils furent à sa hauteur l'homme à la capuche s'exprima en tendant sa main en direction du voleur:


-" Bonsoir... J'espére que nous ne vous dérangeons pas. On peut se joindre à vous? "

Quel étrange situation. Ces deux personnes faisaient-elles parties du camp? Après tout avec son sommeil prolongé Lyzaël n'avait pu connaître chaque personne présente sur le campement. L'atmosphère semblait soudainement se refroidir. Il répondit donc par politesse en serrant la main de l'homme inconnu. Sa peau était gelé. Un frisson parcouru l'échine du jeune humain. Faisant abstraction de cela il s'exprima :

-" La politesse veut qu'avant de tendre sa main, nous laissions notre interlocuteur apercevoir notre visage. Mais il est évident que vous ne me dérangez pas. À cette heure-ci je n'ai rien de mieux à faire que ruminer sur ma piètre existence. Je vous en prie, asseyez vous. Il serait cependant aimable de me dire à qui je m'adresse, je n'ai pas l'habitude de me confier à des gens qui masquent leur visage en pleine nuit. Comme si l'obscurité ne se suffisait pas à elle même. Pour ma part je me nomme Lyzaël Rheddyn, enfant de personne, originaire de nul part, si ce n'est de la rue. Enchanté."

Lyzaël s'attarda un instant sur la deuxième personne. Celle-ci ne dit mot ce qui interpella le jeune homme. Visiblement l'homme mystérieux avait l'ascendant sur sa compagne. Cette dernière dégageait quelque chose que le voleur ne connaissait pas, il n'aurait pas pu expliquer de quoi il en retournait, cependant c'était présent, une aura différente. Même son corps était différent, une longitude parfaite, un visage au trait dessiné, presque surréaliste. Tout ceci semblait dépasser la réalité ... Instinctivement le jeune homme posa la paume de sa main sur sa dague, il espérait ne pas avoir à s'en servir si tôt après son réveil. Mais on est jamais trop prudent.

- " Êtes vous du camp? Quand êtes vous arrivés sur cette île? "

****************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Liloé Maheolas

~ Sorcière ~

▌Messages : 648
▌Date d'inscription : 11/09/2010
▌Age : 23
▌Localisation : Là où mes petits pieds veulent bien me porter

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 22 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mer 19 Jan - 20:59

[Visiblement ça convient à tout le monde Adam ^^ J'ai profité d'une arrivée d'inspi pour répondre ce soir, même si c'est repartit en cours de route --' ]

La nuit était tombée depuis trois bonnes heures déjà, peut-être plus même, en même temps, Liloé avait quelque peu perdu la notion du temps. Il faut dire que le ciel était en grande partie couvert et les étoiles se cachaient derrière de gros nuages de coton grisâtre . Seule la pâle lueur de la Lune parvenait de temps à autre à faire briller ses rayons lumineux dans l'épaisseur nuageuse. Mais même cette fantomatique luminosité semblait bien faible dans le sombre ciel des jours de mauvais temps. Il allait certainement pleuvoir demain. Mais pour le moment, la jeune femme était loin de se préoccuper de la pluie et du beau temps du lendemain. Après l'agréable soirée autour d'un bon feu de camp, agrémentée des histoires plus au moins vrais des "naufragés " , il était dur d'envisager d'aller se coucher. Mais une grande partie des autres hommes et femmes étaient aller dormir, et Liloé dut s'y résoudre à son tour. Elle rejoignit sa tente, mais une fois dans son lit de fortune, il s'avéra impossible pour elle de trouver le sommeil. Son esprit resté hanté par des images de monstres et autres créatures obscures des environs et qui pouvaient surgir à tout moment. Certes, son imagination débordante n'y arrangeait strictement rien et plus elle voulait faire partir ces images, plus celles-ci revenaient, toujours plus violentes et monstrueuses. Les rares moments où la jeune femme se sentait sombrer et tomber dans les bras de morphée, une gueule pleine de crocs se refermait sur elle, la faisant se redresser complètement paniquée et perdue. Elle avait finit par renoncer.
Enroulée dans une sorte de couverture pour se protéger du froid nocturne, Liloé était sortit de ce qui lui faisait office de chambre. Elle avait d'abord marché comme une âme en peine sur la plage, regardant l'horizon au son régulier des aller et venus des vagues. Cela l'avait apaisé et c'était avec les pensées redevenues positives et joyeuses qu'elle était revenue vers le camp. Mais l'heure du sommeil était alors passée et elle savait qu'elle ne le trouverait pas avec un certain moment. Aussi elle choisit d'aller au feu de camp plutôt que te retourner sous le tissu blanc de sa chambre. Mais hormis deux vieux loups de mer, des habitués de ce genre de situation, elle ne trouva pas de compagnie digne de ce nom avec qui discuter. Non qu'elle ne les prenne pour des idiots, mais elle doutait d'avoir le même genre de conversation qu'eux, et puis ils semblaient déjà bien pris par celle qui les occupé alors inutile de les importuner.
L'un d'eux daigna cependant lever le regard et lui adresser la parole pour lui dire de ne pas s'éloigner du campement à moins d'avoir envie de faire de mauvaises rencontres et qu'il ne serait pas responsable si on la retrouvait en morceau le lendemain. C'est donc après avoir acquiescé d'un signe de tête et avec cette pensée réjouissante qu'elle dépassa la dernière rangée de tentes du camp. A sa droite, la forêt, en face, la plage, à gauche la mer... Elle n'avait pas tellement le choix de sa destination. N'aimant que peu faire trempette et n'étant pas suffisamment suicidaire pour aller sous les frondaisons, elle était condamné à errer sur la page jusqu'à la fatigue l'emporte.
Mais des voix l'intriguèrent à sa droite, venant de la lisière de la forêt. Intriguée, elle l'était, mais elle le fut d'autant plus en reconnaissant parmi elle la voix de Lyzaël. Il avait certes fait un somme de quelques jours, mais il devait néanmoins se ménager et donc ne pas veiller toute la nuit. Mais au moins, elle saurait avec qui discuter... même si il n'était pas seul. Avec un sourire, elle revint un peu sur ses pas pour suivre le sons des voix. Et finis par arriver tout près au moment où son ami posait des questions aux autres. Il ne les connaissait pas ... Mais... et si il s'agissait de "locaux" venus les voir pour des raisons non pacifiques ?? Une série d'images lui revint et elle s'empressa de les chasser. Après tout, Lyzaël avait raté quelques épisodes de la vie du campement alors c'était normal qu'il ne connaisse pas toutes les têtes.
Sortant de l'ombre et s'avançant vers le groupe de trois personnes, Liloé demanda d'une voix qu'elle voulu chaleureuse :

-A qui parle-tu Lyzaël ...??


Elle n'avait pu empêcher sa voix d'avoir un léger chevrotement sur la fin quand elle avait enfin put distinguer les personnes qui se trouvait en face. La femme était tout simplement ... différente mais dans le sens positif du mot. Il se dégageait d'elle quelque chose de... d'inconnu, de nouveau que Liloé ne pouvait identifier. L'homme quand à lui, bien que son visage était en partie dissimuler par un large capuchon, il se dégageait de lui une aura de quiétude et de tranquille assurance qui donnerait confiance à n'importe qu'elle personne de méfiante. Mais même si à première vue cela peut paraître une bonne chose, un doute s'insinua dans l'esprit de Liloé. Mais à qui avait-elle donc à faire ?!

****************





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Adam Fintz


▌Messages : 129
▌Date d'inscription : 20/12/2010
▌Age : 28
▌Localisation : Là où mon projet m’amène

~ Carnet de Route ~
▌Âge : En apparence 25 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rang du Magicien

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Jeu 20 Jan - 10:53

[^^]

Oh ce que les humains sont farouches. En temps normal il aurait certainement pas prit la main d'Adam...ah ce qu'il est peureux ce petit humain. Hm il faudra faire avec. Que lui dire ? Il était tentant de répondre: « Adam Fintz, autrefois écuyer et époux respectable, devenu vampire malgré lui et assassin pour le plaisir, maintenant dictateur en puissance ». Mais non il ne dira pas ça. Il se contentera de quelque chose de plus doux, plus soft. La présentation de l'homme était on pouvait le dire, franche. Il qualifiait son existence de « piètre » ce qui dénotait une personnalité maussade, absolument pas heureuse d'être sur cette île. Peut être même malheureuse de vivre, hm parfait. Si Adam arrive à dompter sa méfiance, il pourra toujours lui promettre le bonheur... Une femme se joignit à eux trois, jolie bien que chétive. Hé bien Naïry, la pêche est bonne ce soir, pensa le vampire. Il fit un signe de la tête à la femme, un sourire, et vu que Naïry n'avait pas prit la parole il l'a reprit.

« Bien le bonsoir, ma dame »

Adam enleva sans brusquerie son capuchon, laissant ainsi les humains voir ses deux yeux rouges vifs et sa peau laiteuse. Ne suis-je pas effrayant ? Il avait l'impression qu'il était écrit sur son visage: « Vampire ». Les yeux rouges, la peau blanche et les cheveux corbeaux...c'est encore mieux, encore plus stéréotypés, que dans les légendes de son enfance. Dire qu'autrefois il était blond aux yeux bleus, qu'autrefois une peau basané et un sourire amical l'enveloppait... Pour une fois il ne mentit pas en répondant à Lyzaël, il avait vraiment craint de les effrayer en montrant son visage immédiatement. Au regard d'Adam ses yeux sont devenus rouge comme pour marquer les nombreuses morts qui ont parsemés son existence. Alors que chez certains vampires ils deviennent noirs, lui non: Rouge, comme pour lui dire que toute sa vie il portera la marque physique du sang qu'il a fait coulé. Bah il peut aller loin avec la symbolique... Quand il dit son propre prénom, il y trouva une certaine ironie. Adam, nom du premier homme. Nom de celui à qui le bonheur était promit mais qui par orgueil chuta avec la femme, enfermé sur terre et porteur à jamais du péché originel. Ça lui rappelait tellement sa propre vie... Un bonheur, une guerre, un espoir, la déchéance, maintenant la haine. Bon, cessons là les analyses et reprenons notre histoire...

« Excusez-moi, vous avez raison mais voyez vous j'ai crains de vous effrayer. Je me prénomme Adam, Adam Fintz. Je n'ai plus de père et de mère depuis longtemps, enchanté de vous connaître Monsieur Rheddyn, madame. J'habite la forêt, aussi ais-je aperçut votre campement. Ma camarade aussi, et ma foi, nous avons eu le désir d'aller vers vous pour voir si vous ne manquez de rien. Et aussi pour faire connaissance. »

Il n'avait pas présenté Naïry, l'ayant juste montré vaguement du plat de la main en prononçant l'appellation « camarade ». Elle pouvait se présenter seule et puis, il ne voulait pas faire croire qu'il était le chef, celui qui dirige. Adam s'attarda un peu sur la silhouette délicate et frêle de l'humaine, dont il se dégageait une aura douce malgré un léger malaise. Elle a quelque chose de différent...Une odeur ? Quelque chose...Adam cessa de s'interroger sur une impression fugace qu'il n'expliquait pas et regarda de nouveau l'homme.

Quand est-il arrivé sur l'île? Excellente question. Doit-il lui répondre ? Lui dire que des humains ont déjà foulés ce sol, pleins d'espoir. Qu'ils ont aimés, construit, ici. Qu'il y a des années, peut être des siècles, il a perdu le compte du temps, ces humains ont été atteint d'une maladie. Morts, transformés, aucun rescapés. Non pas leur dire maintenant, peut être au cours de la conversation, on verra bien... Et peut être que Naïry va tout leur dire. Allez, laisse faire les choses... Adam regarda un instant la main de l'humain posé sur son poignard. Tu espères quoi, homme? Nous blesser avec ce jouet ? Adam ne fit aucun commentaire, comme s'il n'avait rien vu. Comme si une lame pouvait lui faire du mal, à Naïry oui et encore, les Elfes ont des ressources qu'on ignore. Il laissa maintenant Naïry prendre la suite...faut pas qu'elle se sente laisée, elle voulait aussi les rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu.no.nihon.free.fr
avatar


Cet aventurier, c'est
Naïry Lwing


▌Messages : 107
▌Date d'inscription : 06/01/2011
▌Age : 26
▌Localisation : Ici et nul part...

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 19 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Ven 21 Jan - 18:53

Tout se déroulait sans encombre, comme si cette rencontre avait été toute tracée par une quelconque destinée... C'était merveilleusement et fabuleusement parfait !
L'homme se présenta, sans trop entre dans les détails, privilégiant la méfiance - chose absolument pas surprenante ! Choix des plus judicieux selon Naïry. Adam semblait réellement ravi de la tournure des événements. Cela se vit surtout lorsqu'une jeune femme fit son apparition près du feu. Elle était différente de Lyzaël... Et si l'elfe avait cherché à en savoir un peu plus, elle aurait sas doute compris que cette dernière était une demie elfe...
Une consœur entre autre.

Mais non, la jeune elfe était focalisé sur Adam qui venait d'enlever son capuchon, dévoilant ainsi sa physionomie de vampire. Puis il se présenta, laissant à Naïry le soin de de se présenter elle-même. L'elfe gratifia d'un sourire son compagnon, puis s'avança dans le cercle.

- Et moi, je m'appelle Naïry Lwing, elfe de la forêt. Je n'ai ni père, ni mère orpheline de naissance. L'elfe dit ces mots, sans prendre un air triste ou amère. Elle s'en fichait de ses parents ! Ils étaient partis, grand bien leur fasse !!! Comme l'a si bien dit Adam, nous venons en paix. Néanmoins, sachez que nous ne parlons pas au nom de notre peuple, Naïry lança un regard au vampire, du moins pour ma part.

L'elfe leur sourit. Elle était réellement ravie d'avoir enfin adresser la parole à un humain ! Surtout que la dernière fois qu'il y en avait eu, elle était bien trop jeune ! Et puis, ils ont tous été... Comment dire ? Massacrés.
Vraiment, elle ne détestait pas son peuple mais elle leur en voulait ! Il était temps de réparer les erreurs du passé, du moins s'il en était possible ! Et si ce n'était pas trop tard...

Devait-elle en parler ? De ce passé sanglant de leur peuple... Elle lança en biais un regard à Adam, qui semblait plongé dans ses pensées. Naïry verrait comment la situation tournerait dans un premier temps, ensuite, si tout est propice pour une révélation aussi... Horrible, alors l'elfe prendrait la parole...
Même si cela pouvait faire naître de la méfiance envers son propre peuple !
Après tout, ce dernier n'avait qu'à prendre les bonnes décisions en temps et en heures.

- Je suis ravie de vous rencontrer.

Tout en disant ces mots, elle tortilla une mèche autour de son index droit. Peut-être que ce simple geste la rendrait un peu plus "normale" à leurs yeux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
PNJ


▌Messages : 64
▌Date d'inscription : 14/09/2010

~ Carnet de Route ~
▌Âge :
▌Gloire & Renommée :
100/100  (100/100)
▌Camp:

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Sam 22 Jan - 15:24

-A qui parle-tu Lyzaël ...??

Liloé avait rejoint le petit groupe sans que Lyzaël ne s'en soit rendu compte. Son visage éclairait par le feu de camp lui donnait un certain charme. Depuis le départ le voleur était troublé par cette jeune femme, chaque fois qu'il l'apercevait une tonne de questions embrumées son esprit. Pour lui elle était plein de mystères, possédait des secrets inavouable du même type que celui du jeune homme. C'était écrit sur son visage, un passé difficile parsemé d’embûches. C'est ce vécu pressenti qui lui donnait une aura particulière.

- " Liloé? Que fais-tu ici en pleine nuit? Tu devrais dormir. Je te présente inconnu numéro 1 et inconnu numéro 2. Vous vous connaissez peut être?"

La mine dubitative de la jeune femme laissait présager de la réponse. Donc ces deux personnes n'étaient visiblement pas du camp. Lyzaël resserra un peu plus le manche de sa dague. L'homme en noir retira sa capuche laissant paraître son visage. Il était pâle, cadavérique, des yeux emplit de souffrance et de mort. Un nouveau frisson parcouru le corps du jeune homme. Qui était-il vraiment? Comme si il avait lu dans les pensées du jeune homme l'inconnu se présenta. Adam Fintz. C'était son nom, un natif de l'île? Ainsi il existait d'autres êtres humanoïdes ici. Le mystère de cet endroit n'avait visiblement pas fini de s'épaissir.
A son tour la deuxième personne se présenta. Naïry Lwing, elfe de la forêt? Parce que maintenant il y avait des elfes? Lyzaël était en plein délire, jamais il n'aurait pu imaginer vivre pareille situation. Ainsi ces deux êtres à part entière venaient en paix, ce fut bon à savoir. Cependant ce qui suivit perturba le jeune homme.


-" Néanmoins, sachez que nous ne parlons pas au nom de notre peuple"

Cela voulait-il dire que le peuple des elfes n'était pas forcément enclin à une "paix"? Les questions se bousculèrent d'autant plus dans l'esprit du voleur. Il n'en avait vraiment pas besoin. Pour subvenir à sa curiosité insatiable il s'exprima tout de même :

-" Pardonnez mon franc-parler, mais qu'en est-il de votre peuple? Quelles sont vos intentions en tant qu'elfe? Et vous ... Qu'êtes vous? une sorte d'esprit vivant? J'ai du mal à saisir tout ce qui se passe ici. Qu'en est-il des Nagas?"

Si il fallait vivre dans cet endroit, il était indispensable de savoir avec qui nous partagions l'île. Lyzaël songea que les humains s'étaient imposés ici, et cette idée aurait très bien pu ne pas plaire aux natifs. Plus les jours passaient ... Plus la méfiance prenait une place grandissante dans l'esprit du voleur.

****************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Liloé Maheolas

~ Sorcière ~

▌Messages : 648
▌Date d'inscription : 11/09/2010
▌Age : 23
▌Localisation : Là où mes petits pieds veulent bien me porter

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 22 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Sam 22 Jan - 22:22

Lyzaël n'avait visiblement pas entendu Liloé arriver et en fut surpris. Il lui demanda d'ailleurs ce qu'elle faisait ici à cette heure-ci, et lui fit un peu la morale, disant qu'elle devrait être entrain de dormir. Elle eut envie de répondre qu'elle n'y parvenait pas car cette île inconnue l'angoissait horriblement, qu'elle en faisait des cauchemars et que lui aussi était réveillé après tout, mais l'inconnu en face d'eux l'en empêcha, prenant la parole avant qu'elle n'ait put ne serait-ce qu'ouvrir la bouche. Mais en y réfléchissant, cela était préférable, se montrer faible devant des inconnus natifs de ce lieu n'était peut-être pas la meilleure chose à faire. Elle en eut encore un peu plus la certitude quand le... l'homme enleva son capuchon. Durant un instant Liloé ne put s'empêcher d'entrouvrir la bouche de stupeur, et encore, elle avait retenu de justesse un air de poisson hors de l'eau qui l'aurait de suite trahi. Ses yeux s'arrondirent un peu néanmoins sous la surprise. Ce qui l'étonnait tant ?? Il y avait d'abord le physique de l'homme, certes il avait la peau très blanche, presque comme de la craie, sûrement trop pâle pour un simple humain, mais cela faisait magnifiquement ressortir ses cheveux d'un noir aux reflets bleutés et ses vêtements tout aussi sombre donnaient à sa peau d'albâtre une sorte de luminosité, de luminescence des plus impressionnante qui ajoutait, si nécessaire, une touche de mystérieux et d'irréel à l'être qui se tenait devant elle, car elle en était certaine, ce n'était pas être humain. Mais son regard croisa celui de l'être et elle eut un tressaillement en voyant deux yeux d'un éclatant rouge sang à vous donnez froid dans le dos. Elle compris alors une chose. La surprenant beauté de "l'homme" était un piège, un appât. La toile de l'araignée aussi est belle, jusqu'à ce que l'on soit pris dedans sans espoir aucun d'en réchapper vivant. Un mot lui vint à l'esprit. Un mot dont qu'elle avait entendu petite dans les histoires qu'on lui racontait, dans les menaces qu'on dit aux enfants pour qu'ils aillent se coucher, les contes des vieux qui prennent plaisir à effrayer les bambins et qui parlent de monstres... Un mot qui pourtant ne pouvait convenir, ces choses n'existent pas, ce sont des fables sortit de l'imagination de quelques personnes complètement délurées... Un mot...Vampire... Rare étaient les livres sérieux abordant ce sujet, quelque uns des plus sombres qu'elle avait osé ouvrir en parlaient deux ou trois lignes, guère plus. Et se baser sur des contes pour enfants était sans doute une erreur. Et si ils existaient, et si c'était vrai ?? L'homme correspondait trop aux descriptions qu'elle avait put lire. Sans qu'elle se s'en soit vraiment rendu compte, elle avait reculé d'un pas et s'était légèrement rapproché de Lyzaël. Comme une recherche de davantage de sûreté. L'être était sûrement plus dangereux qu'il n'en donnait l'impression...Les histoires de vampires finissent souvent en bain de sang...
D'ailleurs, il ouvrit la bouche se présentant, donnant quelques précisions sur lui-même. Le fait qu'il habite dans l'hostile forêt bordant la plage confirma l'idée de Liloé qu'il n'était sûrement pas un enfant de cœur. Elle n'en était guère rassuré, si il pouvait survivre aux monstres que pourrait faire de simples humains démunis de crocs et de griffes ?? Mais en même temps il avait dit qu'il venait en paix... Tant mieux !! Quand la femme parla, Liloé se rendit compte qu'elle avait complètement oublié son existence, l'esprit trop accaparé par son compagnon de voyage. Elle s'en voulu un instant, jusqu'à ce que l'étrangère dit un mot. Elfe ?? Non !? Une elfe ?? Mais ... mais... était-elle en plein cauchemars ?? Peut-être dormait-elle encore dans son lit de fortune dans le camp, elle ne faisait que rêver et son imagination folle en avait profiter pour faire jaillir des choses complètement folles et impossibles !! Des elfes, et pourquoi pas un dragon... Oui, mais Alix avait parlé d'un homme à moitié poisson, une boule de feu avait jaillie de nul part pour la tuer avec Eä, Messire Zanar avait tué un monstre horrible, sauvant ainsi sa peau et celle de Alix... Trop de choses étranges et inexpliquées et pourtant réelles... Liloé eut une folle envie de retourner sur le continent. Certes il y avait la guerre, mais ici l'inconnu était en train de la terroriser jusqu'à la moelle... Son esprit allait finir par dire stop à un moment...
D'ailleurs, elle n'avait plus rien suivit de la conversation. La... l'elfe, elle avait du mal à dire le mot, avait continué sur sa lancée. Puis ça avait été au tour de Lyzaël dont Liloé entendit la fin :

Et vous ... Qu'êtes vous? une sorte d'esprit vivant? J'ai du mal à saisir tout ce qui se passe ici. Qu'en est-il des Nagas?"

Elle était resté muette jusqu'alors, n'entrant pas dans la conversation, ne se présentant pas même. Et ce ne fut pas pour cela qu'elle ouvrit la bouche et dit à voix basse, presque en un murmure mais que, elle en était sûre, tout le monde entendrait :

-Nous avons changé de monde Lyz... Il ne se passe rien ici, si ce n'est notre arrivée à nous... Nous sommes les étrangers, les inconnus qui foulent ces nouvelles terres, leurs terres... Je suppose qu'il n'y a pas d'autres humains ici hormis nous, sinon vous ne seriez pas venus vers nous avec tant de... prévoyance à notre égard. Des elfes, des nagas, des ... vampires, quoi d'autre ?? Des dragons ?? Des centaures peut-être ... Un monde fantastique, visiblement accueillant, mais qui a sûrement un côté plus obscur, et certain habitants doivent sûrement être moins heureux de notre arrivée... Je ne me trompe pas vraiment n'est-ce pas ??


La jeune femme fixa alternativement le dénommé Adam, puis l'elfe Naïry, attendant une réponse, ou plutôt une confirmation, car elle était presque certain d'avoir vu juste ou alors de ne pas s'être trompé de beaucoup.


****************





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Adam Fintz


▌Messages : 129
▌Date d'inscription : 20/12/2010
▌Age : 28
▌Localisation : Là où mon projet m’amène

~ Carnet de Route ~
▌Âge : En apparence 25 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rang du Magicien

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Lun 24 Jan - 13:34

Il observe, il écoute. Ainsi Naïry se déclare orpheline, hm, elle met vraiment de la distance avec son peuple. La précision est très intéressante: en l'annonçant Naïry indique que son peuple – les Elfes – ne sont pas forcement en accord avec une paix, mais qu'elle, elle n'est pas comme eux: elle veut une relation pacifiste. Excellent ! Une belle présentation qui en prime fait passer ces abjectes Elfes pour un peuple détestable, querelleur. Bien bien bien. L'homme ne fut pas sensible à la présentation de sa camarade. La réponse qu'il fit à l'humaine est emprunte d'une certaine ironie grinçante vis-à-vis d'Adam et Naïry de même qu'il le qualifie « d'esprit vivant », de « sorte d'esprit vivant ». Ca j'aime pas. J'aime pas du tout. Pour qui ce prend ce nabot sans cervelle, sans défense... Et sa main sur sa dague c'est faire preuve de violence indirecte ! Ça n'a rien d'une attitude pacifiste! Adam ne montra aucun trouble ni réaction aux questions de Lyzaël et à son attitude. Mais au fond de lui il bouillait, l'envie de prendre à la gorge l'humain, lui presser ce cou si fragile et faire sortir ses canines le tiraillait. Mais non on ne fait aucun geste. Soit calme Adam, maitre de toi...Quand même! Un esprit ! On aura tout entendu !

La jeune femme se rapprocha et s'inséra dans le groupe, proche de son camarade, comme pour marquer sa méfiance vis-à-vis des deux autochtones. Elle ne se présenta pas, allant directement aux explications. Elle sait beaucoup de chose dit donc, elle a du en voir des vertes et des pas mures à priori. Elle sait pour les Nagas et elle a compris pour les vampires, en même temps elle l'avait bien observé quand il avait enlevé sa capuche. Hm elle est plus futée que l'homme. Ah il y a vraiment un je ne sais quoi de différent chez elle mais il n'arrivait pas à mettre la main dessus. S'il avait pu voir ses oreilles il aurait été sur un début de piste mais il ne les voyait pas aussi Adam restait bloqué sur cet impression. Il reprit la parole avec le même timbre de voix, sans rien changer, si ce n'est retourner son sourire à Naïry quand il dit ne pas parler au nom de son peuple.

_ Je ne suis pas un esprit vivant, non, je suis Vampire mais comme Naïry je ne parle pas au nom de mon peuple pour la simple et bonne raison que je n'en ai pas encore vu: nous ne vivons pas entre nous. Non vous ne vous trompez pas: les Elfes ne sont pas enclin à vous aborder avec sollicitude, Naïry vous en parlera mieux que moi. Il en est de même avec les Nagas, qui sont en temps normal assez belliqueux. Pour ce qui est des Vampires je ne peux pas parler, on est éparpillé et peu nombreux. Mais il est vrai que vous êtes les seuls humains ici, pourquoi être venu sur Revia ? Partir ainsi... vers l'inconnu...qu'est-ce-qui vous a poussé à le faire ?

Il avait choisit ses mots. D'abord laisser sa camarade parler pour sa détestable espèce, c'est mieux s'il ne veut pas passer pour un dirigiste manipulateur. Et puis si elle les peint en négatif, ça donne plus de crédit à la peinture que si c'était lui qui l'avait fait. Il avait aussi dit « je n'en ai pas encore vu » ce qui le met complètement à part des autres de son espèces et non les thermes exactes: « cela fait longtemps que je n'en ai pas vu ». Car il avait déjà côtoyé des vampires, qui était tous mort. Il avait finit par ce lasser d'eux et s'était alors installé dans cette profonde forêt où rare sont les voyageurs noctambule. Sa question finale servait à relancer la conversation sur un autre sujet, dire tout de l'ile leur gâcherait la surprise... Celle des Dragons par exemple ou le sanglant passé de Revia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu.no.nihon.free.fr
avatar


Cet aventurier, c'est
Naïry Lwing


▌Messages : 107
▌Date d'inscription : 06/01/2011
▌Age : 26
▌Localisation : Ici et nul part...

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 19 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Lun 24 Jan - 17:01

Sentir que l'autre est différent. Sentir quand il veut du mal. Sentir quand il veut du bien. Sentir mais ne pas savoir... Être ignorant jusqu'au bout ! Ou plutôt préférer être aveugle plutôt que clairvoyant... Préférer se mentir plutôt que de savoir.
Savoir qu'il y a une part d'ombre chez chaque être vivant, que la lumière ne repousse pas toujours assez les ténèbres.
Que demain ne sera pas rose ! Que le futur se peint d'une couleur rougeâtre... Sang, guerre et dévaste... Voilà ce qui attend si ils ne font rien !
Voilà ce qui pourrait arriver une fois encore.
Le passé, une nouvelle fois, se répétera... Il est fait pour ça, le passé ? Non, il est fait pour tirer une leçon sur les actes passés ! Ne surtout pas refaire la même erreur. Oui, mais tout cela est facile à dire, ce n'est que du "blabla" ! Qu'en-est-il de réalité ?... Le présent s'écrit. Le futur se peint suivant le présent...
Ils ont fait un pas ! Le premier. Celui qui contribuera à un changement ? Peut-être, qui sait ?

Naïry ne sait rien. Elle est aussi ignorante qu'un bébé qui vient de naître... Elle n'écoute plus la nature, elle ne sent pas les vibrations néfastes qui se dégagent sous chaque foulée d'Adam. Elle ne veut pas savoir ! Ouvre les yeux !!!

La jeune femme ne se présente pas vraiment. Elle parle juste comme si elle se parlait à elle plutôt qu'au reste du groupe. Elle est étrange, Naïry a enfin ouvert les yeux sur ce détail. Elle est différente de l'homme - Lyzaël. L'elfe n'arrive pas à mettre le doigt dessus... D'un côté, elle n'a jamais croisé une demi-elfe ! Comment pourrait-elle en reconnaitre un ?! Elle s'appelle Liloé. Naïry trouve que c'est un drôle de nom ! M'enfin, on pourrait penser la même chose du sien... Alors elle se tait. Elle écoute... Mais pas ce qu'il faudrait qu'elle écoute !

Naïry ne voit pas la fureur d'Adam... Elle ne voit pas qu'il devient ce que l'on peut qualifier de dangereux pour eux tous ! Aussi bien pour les deux humains que pour elle ! Elle ne voit pas, parce qu'elle ne regarde pas...
Mais, si elle voyait, que ferait-elle ?
Après tout, son peuple, elle le déteste en partie ! Mais elle aime certaine personne... Son meilleur ami par exemple !
Néanmoins, personne ne la comprend, pas même lui ! Qui le pourrait, d'ailleurs ?

Naïry est intéressée par la question d'Adam. Oui, elle aussi se demandait le pourquoi du comment ! Elle en avait des questions !!! Mais elle devrait aussi donner des réponses... C'était quitte ou double ! Va pour double.
Alors, elle s'avance un peu plus dans le cercle, prenant place aux côtés du vampire. Et c'est d'une voix las qu'elle répond aux questions de Lyzaël.

- Je ne peux parler au nom de mon peuple... Mais je vous dois des réponses.
Il y a longtemps, des humains ont débarqués sur Revia. Tout comme vous, ils ont créés un camps. Puis, ils ont commencé à vivre ici, ignorant les dangers ou ne voulant pas les voir... Il y eu des désaccords entre les elfes et les humains. Bref, mon peuple décida de quitter Revia pour une île qui se trouve à ses abords.


Naïry s'humecta les lèvres et remit une mèches qui lui barrait le front derrière son oreille, dévoilant ainsi un caractéristique des elfes. D'un œil humide, elle regarda tour à tour Liloé, Lyz' et Adam... Elle allait parler du passé de leurs ancêtres à tout les trois !

- Une maladie ravagea le camps des humains... Un par un, ils moururent. Les vampires sont nés ainsi. Je pense qu'Adam vous en parlera mieux que moi. *Et tac, ballon renvoyé !* pensa-t-elle. Les elfes savaient ce qui se passait ! J'ignore s'ils avaient un remède, mais une chose est sûr, ils n'ont pas bougé d'un pouce ! Les humains furent décimés par les vampires, incontrôlables.

Sa voix mourut... Elle ne détestait pas son peuple, non, elle le haïssait ! Ses yeux s'assombrir tandis qu'elle serrait fort ses mains.

- Tout ce qu'a dit Adam sur les autres peuples est vrai... Je ne désire pas alléger le poids de mon peuple, mais aujourd'hui, j'espère que sera différent...
L'Histoire ne doit pas se répéter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
PNJ


▌Messages : 64
▌Date d'inscription : 14/09/2010

~ Carnet de Route ~
▌Âge :
▌Gloire & Renommée :
100/100  (100/100)
▌Camp:

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mar 25 Jan - 10:23

Tout se bousculait dans l'esprit du jeune homme. Ainsi ils se trouvaient sur "Révia", île peuplée par des vampires, des elfes, des nagas et autres créatures sorties tout droit des légendes urbaines. Le bilan était relativement mauvais. Des vampires aux intentions inconnues, des nagas loin d'être accueillant et des elfes ayant laissés les précédents humains se changer en créatures sans vie. L'information que retint Lyzaël fut que des hommes étaient déjà venus sur cette île. Ils n'étaient donc pas les premiers, et devraient faire en sorte d'éviter une seconde hécatombe.

- " En gros, avec tout ce que vous nous dîtes il est clair que nous ne sommes pas en sécurité ici. Je vais jouer carte sur table, je ne vous fait confiance. D'ailleurs peu sont ceux à posséder ce sentiment de ma part. Cependant j'apprécie le fait que vous soyez là. Des informations aussi précieuses ne peuvent que nous servir, et il est utile de connaître le genre de personne qui sont susceptible de menacer notre existence. "

Le voleur se tourna vers Liloé :

- " Ce que je vais dire maintenant devra rester entre nous. Ni alix, ni Eäréwen ni Zanar ne devront l'apprendre."

Il poursuivit pour tout le monde, avec l'intention de répondre à la question du Vampire :

-" Dans mon monde je ne suis pas quelqu'un de très recommandable. J'ai passé ma vie à me servir de ma discrétion pour effectuer des larcins dont je ne suis pas fier. Je vivais comme une ombre, volant tout ce que je pouvais pour survivre dans la rue. Seul. J'ai acquis des compétences grâce à cela, mais peu importe, le prix à payer n'en valait pas la chandelle. J'ai vu ma famille se faire massacrer sous mes yeux d'enfant. J'ai été visiblement privé d'une soeur dont je viens d'apprendre l'existence au cours d'un étrange voyage dans les limbes durant mon coma. Cette fuite, notre venue ici est due aux atrocités de la guerre. Le continent est meurtrie, à feu et à sang. L'esclavage, la mort, la maladie sont autant de facteurs expliquant notre arrivée fortuite ici. Je ne sais pas ce qui se trame sur cette île, mais il est clair que nous aurons besoin de toute l'aide et toutes les informations possibles. "

Lyzaël s'était exprimé le plus simplement possible, essayant de résumer au mieux les évènements. Il jeta un regard discret à Liloé, essayant de discerner une quelconque réaction, puis lui adressa un sourire gêné et emplit d'humanité. Le jeune homme avait du mal à cerner la jeune elfe, cependant l'homme ne lui inspiré aucune confiance. Mais peu importe, si le prix à payer était une collaboration avec cet être pour assurer la survie de ses amies, il saurait mettre de côté ses doutes.

- " Concrètement, que risquons nous? Il est hors de question d'exposer les seules personnes que j'ai côtoyé et apprécié depuis des années à un danger imminent. "

****************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Liloé Maheolas

~ Sorcière ~

▌Messages : 648
▌Date d'inscription : 11/09/2010
▌Age : 23
▌Localisation : Là où mes petits pieds veulent bien me porter

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 22 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mar 25 Jan - 21:03

Liloé était contente d'avoir vu juste sur le fait que l'homme n'en soit justement pas un mais plutôt un vampire, même si, il faut l'avouer, cela ne la rassurait pas vraiment, voir même pas du tout au point de la faire angoisser. Mais elle ne laissa rien paraître sur son visage. Être maître de ses émotions, ne pas montrer une quelconque faiblesse, un credo qu'une fois de plus il lui faudrait respecter. Mais difficile pour une simple humaine de garder son calme alors que l'on vient d'apprendre que les contes pour enfants n'étaient visiblement pas que fabulations et divagations de quelques hurluberlus dont l'esprit s'était éteint. Les elfes existaient, les hommes-serpents aussi, les elfes de même. Elle avait du mal à admettre la chose, elle en avait presque espérer que les deux personnes en faces la prennent pour une folle lorsqu'elle avait parlé plus tôt. Mais non, ils avaient affirmés comme si c'était la chose la plus naturelle qui soit. Bien évidement, cela l'était pour eux, mais ne serait-il pas possible de la laisser digérer la chose avant ?? Ne serait-ce que deux minuscules minutes ?? Ce n'était pourtant pas la Lune !! Mais apparemment, elle était la seule à trouver cela étrange car même Lyzaël ne sembla pas du tout choquer... Il faut dire qu'il avait la preuve vivante sous ses yeux que la vie était différent ici, Liloé elle venait d'en avoir la confirmation. Chose dont elle se serait presque passé... Presque, parce que, se connaissant, elle savait qu'elle en aurait voulu au monde entier si elle n'avait pu se joindre à une telle conversation qui lui semblait si importante. Les premiers contacts avec des êtres pensants et natifs de ces lieux, elle n'aurait voulu rater cela pour rien au monde.
Quoique... après ce que venait de dire l'elfe, elle allait finir par douter de ses dernières certitudes, les autres s'étant déjà effondrées dès le début de la conversation. Ainsi donc ces humains étaient déjà venus sur l'île ?? Et ils étaient tous morts ?? Ou plutôt, transformé en vampire, ce qui revenait à peu près à la même chose... Voilà bien une perspective peu encourageante pour la suite. A choisir entre mourir et devenir vampire, elle ignore ce qu'elle choisirait, mais ni l'un ni l'autre ne la tentait pour le moment. Par contre, un détail la dérangeait... Les deux natifs leur peignaient les elfes comme des sans-cœur et tout ce qu'il y a de plus mauvais. Liloé avait néanmoins un doute. Elle ne connaissait pas ces fameux elfes et ne préférait pas trop juger sur des paroles. Si Adam et Naïry on eut des ennuis avec eux, normal qu'ils pensent ainsi, mais, elle-même ne pouvait rien en dire. Aussi elle était méfiante, trouvant les deux interlocuteurs un peu trop insistants là-dessus, comme si ils craignaient que les humains n'aillent là-bas pour autre chose que ce qu'ils prétendaient. En cela, elle fit bien attention aux paroles qui furent prononcées par la suite...
Et elle en fut pas déçue. Lyzaël fut franc au départ, disant qu'il ne faisait pas confiance à ses deux étrangers, en cela, elle ne put qu'être d'accord avec lui. Mais ce qu'il ajouta par la suite lui déplu. Il n'avait visiblement pas sentit l'insistance qu'ils cherchaient à mettre avec les elfes... Peut-être que Liloé frôlait la paranoïa, mais elle ne pouvait s'empêcher que les deux compagnons de voyages ne disaient pas tout, et que ce qu'ils cachaient été le plus important. Et elle voulait savoir de quoi il s'agissait. Mais elle n'eut pas l'occasion de le faire de suite, car Lyz' se tourna vers elle, lui demandant de ne pas dire ce qui allait suivre à qui que se soit. Pour cela il n'avait aucuns soucis à se faire, et ce fut la curiosité de savoir ce qui allait venir qui la fit taire. Et elle en fut pas ravie d'entendre ce qu'il dit. Il déballait sa vie, comme ça ?! Devant deux inconnus en qui, il l'avait dit lui-même plus tôt, il ne faisait pas confiance ?! Il n'était pas logique avec lui-même et Liloé désapprouva l'intervention de son ami. Elle eut envie de l'arrêter avant qu'il est finit mais se retint, faisant comme si de rien n'était, se contentant de réprimander Lyzaël dans sa tête. Il n'était pas aussi prudent qu'elle ne l'avait imaginé et ne put s'empêcher d'intervenir dès qu'il eut finit :

-Comme mon ami vient de le dire, la guerre nous a pris tout espoir sur le continent. C'était mourir ou fuir, même pour l'inconnu, même pour le danger, on préfère un faible espoir de vie, qu'une mort certaine, même si c'est le danger que nous avons, d'après vos dires, trouvé ici. Il y a cependant quelques choses qui me chiffonnent dans vos dires, non que je remette en doute vos paroles, mais disons plutôt que je préfère voir de moi-même que de n'avoir que des discours rapportés et un seul écho des faits. Vous dîtes que les elfes sont mauvais, peut-être est-ce le cas, je n'en sais rien, mais vous avez eut tous deux des différents avec eux je me trompe ?? Et si votre opinion n'était justement pas très objective pour cette raison ?? Je préfèrerais d'abord constater et juger après, je me forgerais donc ma propre opinion quand je les aurais moi-même vu et côtoyer. Ensuite, qu'en à la "mort" des humains, cela est regrettable, mais j'ose croire que les erreurs du passé ont servis et peut-être cela pourra être évité cette fois-ci. Je suis d'accord avec vous Naïry quand vous dîtes que l'histoire ne doit pas se répéter, du moins sur ce point là. Mais enfin, merci de nous avoir mis au courant de cela, même si pour des présentations, cela n'est guère très ... encourageant et agréable à entendre. Mais vous avez été honnêtes et directs, donc je vous en remercie.

Elle ignorait en quoi les deux natifs y gagnaient quelque chose à se montrer aussi francs et prévoyants, mais ce n'était pas de la simple sympathie, ni une quelconque amitié, elle en aurait mis sa main à couper. Il y avait anguille sous roche dans cette histoire ...

****************





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Adam Fintz


▌Messages : 129
▌Date d'inscription : 20/12/2010
▌Age : 28
▌Localisation : Là où mon projet m’amène

~ Carnet de Route ~
▌Âge : En apparence 25 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rang du Magicien

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mer 26 Jan - 10:45

Il l'a sent proche de lui, hypnotisée. Son don de charisme à de l'influence sur elle à l'inverse de l'humain et cela ne devra jamais changer. Il est prêt à lui offrir milles promesses, milles talents, pour la garder auprès de lui. Talentueuse, soumise, voilà ce que doit être un bras droit. Soit ainsi Naïry, ne change jamais et le destin que je t'offrirais comblera tous tes rêves les plus fous. Et si elle change ? Si elle réalise qu'elle a affaire à un être vicieux, mauvais et menteur ? Alors il devrait la faire taire à jamais. Transformation ? Emprisonnée ? Pourchassée toute sa vie pour qu'elle se rappelle que jamais, oh non jamais, on ne se joue d'Adam Fintz ? Douce hypothèse... la faire courir les plages, forêts, montagnes de Revia avec la peur au trousse. Lui envoyer une horde de loup, lui faire comprendre qu'elle peut mourir d'une minute à l'autre. Comme ça. Parce qu'il l'a décidé, oui, lui mettre une épée de Damoclès éternelle... ça vit combien d 'année une Elfe ? J'espère pour elle pas trop longtemps, être pourchassée toute l'éternité n'est pas un mode de vie confortable. Mais si elle reste sage, soumise, compréhensive, elle n'aurait rien à craindre. Rien du tout.
Elle leur dit tout, la vérité, le passé. Tout. Laissant à Adam le soin de préciser que cette maladie vous transforme en Vampire. Qu'au début les humains ont eu soif, qu'ils ont perdus la raison. Entre-tuer, les plus forts ont survécu. Adam n'a pas envie d'en parler mais s'il le faut il le fera. Il ne veut pas leur dire qu'il a été humain, si c'est pour s'entendre poser des questions sur son passé cela n'est pas utile. A quoi bon faire revivre les morts par des mots ? Inutile. Nous nous sommes transformés, entredéchirés et maintenant il n'y a plus rien pour nous. Pas même une ville, juste des anciens humains perdus qui errent sous la lune de Revia. Oui pas envie de parler d' Elle et de Lui. C'est loin tout ça …

L'humain avoua sa méfiance, hmpf, on avait remarqué. Il se dit méfiant de nature et que sa confiance est un gage qu'il ne prête pas facilement. Cela n'étonna pas Adam. Quand il poursuivit sur ses méfaits passés, sur son métier de voleur et les atrocités qu'il avait vu; sur une guerre, l'esclavage, un continent à feux et à sang, Adam sentit un poids dans sa poitrine. Bien entendu il écoutait sérieusement, calmement, avec un vague air de compassion. Mais là, à l'intérieur... Guerre, sœur morte devant lui, parents... Cela faisait tellement écho à sa propre histoire: les humains n'ont donc pas changé. Ils aiment toujours autant la guerre, les massacres. Adam aurait pu faire preuve de grande compassion, avouer immédiatement qu'il a lui même vu sa famille mourir devant ses yeux, mais à quoi bon ? Si nécessaire il le fera, seulement si nécessaire... Il veut tout savoir cet humain mais rien donner en échange. « Je ne fais pas confiance » mais « je veux connaître toutes les informations possibles ». Ah! On demande, on soutire, les informations mais il n'y aura rien en échange n'est-ce-pas petit humain ? Tu es comme ça ? Voleur d'objet sur le continent, attrapeur d'information sur l'île. Sache gamin que l'on n'obtient rien sans rien, que tout à un prix. Ces informations que vous désirez tellement obtenir, ce savoir qui vous brule de connaître, on vous l'offre. Je vais même te donner des petites précisions, contre mon gré mais il le faut, mais cela est une dette. Vous êtes tout deux maintenant redevable à Adam Fintz pour la protection, la prévention, qu'il vous apporte. Certes vous ignorez tout de ce marché diabolique que vous venez de commettre mais je saurais vous le rappelez, soyez en sûr. Après tout le Diable ne se présente jamais sous son vrai jour pour effectuer un contrat.

Quand la femme parla il eu la même impression qu'avant: elle est plus intelligente que l'humain. Plus confiante, assurée, dans son choix de parole aussi. Elle n'est pas une proie facile et analyse autant que lui les paroles de chacun. Elle laissa entendre qu'elle n'était pas d'accord avec eux, qu'elle ira voir par elle même mais que oui: il ne faut pas que le passé se reproduise. Hm elle ira donc certainement voir les bestioles aux oreilles pointues. La curiosité va la pousser surement... Qu'elle y aille, il ne peut l'en empêcher. Mais elle s'attend à quoi ? « Salutation humaine! Nous sommes des méchants Elfes huhuh~ » Mais non évidement que non, ça ne va pas ce passer ainsi. Les Elfes seront gentils, mignons mais dès qu'il y aura un problème ils disparaitrons, comme toujours.

« Je vois...je comprend. Continuons donc à être sincère: on ne choisit pas d'être malade. Il y a cela des années, j'ai quitté votre continent pour des raisons similaires aux vôtres. On pensait vivre ici, construire un avenir meilleur, et nous sommes bêtement tombé malade et de là maladie s'ensuivit une transformation. Je suis désolé que vous l'appreniez de façon aussi abrupte mais nul ne sait si la maladie ne va pas revenir. Pour répondre à vos interrogations ma Dame, il est vrai qu'au moment de ma transformation j'en ai voulu aux Elfes de ne pas nous avoir protégé, la maladie a été progressive: il aurait pu faire quelque chose. Mais c'est du passé tout ça... maintenant je gardes une certaine méfiance que vous avez sentit dans mes propos car à part Naïry qui a eu l'audace d'aller dans la forêt, en tant normal ce sont des êtres cachés, lointains, qui se désolidarise de toutes espèces. Mais ma colère est partie depuis le temps, je ne vais pas jusqu'à affirmer qu'ils sont tous « mauvais » pour preuve ma camarade. Mais il est juste que cette situation, qui est similaire à celle que j'ai vécu en tant qu'humain, m'a évoqué mon passé.
Allez les voir si vous le désirez, enfin essayez car ils ne sont pas simple à approcher. Je ferais de même à votre place. Mais il est clair que l'on doit vous préservez d'un potentiel virus ou des créatures de cette île, ce serait dommage que les premiers humains que je retrouve se fasse décimer. »


Il avait sourit à Liloé en évoquant son désir d'aller voir les Elfes pour juger d'elle même, un sourire doux où se mêle la compassion. Adam avait finit sa tirade sur son plaisir de retrouver des humains, justifiant par là l'aide qu'il leur apporte. Il se doutait de la réaction de l'humaine mais pas de celle du garçon, il ne paraissait pas choqué par ce qu'il apprenait. Les humains étaient si méfiants qu'ils ne parlaient pas de leur propre projet, de ce qu'ils avaient découvert. Comment les calmer ? Comment faire de cette rencontre autre chose qu'un historique de Revia ? Pour le moment il n'en savait rien et c'est bien ça qui l'ennuyait. L'autre chose qui l'ennuyait était le couteau, toujours présent, de l'humain. Il ne va quand même pas les attaquer ? Une voix sourde chez Adam souhaitait qu'il s'en serve, qu'il fasse couler un peu de sang. C'est qu'il n'a pas encore mangé notre Vampire, il a rencontré Naïry avant... Un peu de sang... Sa raison, qui contrôlait sa soif, fit taire la voix tentatrice. Ce serait vraiment la pire des situations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu.no.nihon.free.fr
avatar


Cet aventurier, c'est
Naïry Lwing


▌Messages : 107
▌Date d'inscription : 06/01/2011
▌Age : 26
▌Localisation : Ici et nul part...

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 19 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mer 26 Jan - 14:18

Une épée de Damoclès au-dessus de sa tête, invisible néanmoins présente.
Naïry ne sait rien... Elle ne voit pas le désir brûlant de son compagnon. Il veut du sang, il veut le voir couler ! Toutefois, le nom d'Adam résonne dans sa tête... Plus elle l'entend parler, plus ça lui dit vaguement quelque chose. Oui, souviens-toi de ce que l'on t'a enseigné !! Souviens-t'en et réagi ! Pas trop tôt. Pas trop tard.
Si tu savais petite elfe... Ta vie ne tient plus qu'à un fil, et quand c'est ainsi, c'est fou le prix du fil !
Échos échos... Mais toujours rien. Juste cette impression d'avoir déjà entendu ce nom. De connaître quelque chose d'importante ! Mais rien, le noir complet !!! Saleté d'obscurité !

Un vent léger se lève, faisant voler les longs cheveux de l'elfe. Elle se sent revivre, l'air est son élément ! Elle écoute chacun de ses compagnons d'un soir. Silencieuse, intelligente. Elle sent que quelque chose de bien plus grand se trame ! Sur l'instant, elle n'y avait pas réfléchi... Elle mettait son peuple du côté des méchants ! Que diable avait-elle comme idée ??!! Non, son peuple n'était pas "méchant". Il était juste déserteur au moment où l'on avait besoin de lui ! Était-ce la même chose ? Se comporter ainsi envers des, soi-disant, amis... N'est-ce pas de la méchanceté ?

Le silence revient... Naïry en profite pour prendre la parole. Elle doit se justifier ! Elle veut se justifier...

- Les elfes - mon peuple - n'est pas mauvais. Il est juste comme il est... Envers vous, il sera joyeux, aimable et très civilisé. Il n'est pas "méchant" dans le sens que vous l'entendez. Mais ça, vous le verrez par vous-même. Je tiens juste à vous mettre au courant que quand vos semblables sont arrivés ici, et qu'il y a eu cette maladie, mon peuple a déserté. Il a laissé votre peuple s'éteindre...

Non, elle n'arrivait pas à dire ce qu'elle voulait. Elle s'exprimait pas !! Très mal même !!! Demander de l'aide à Adam ? Non, ça ne servira à rien... Alors elle doit leur faire comprendre que son peuple a peut-être changé, du moins elle l'espère...

- Je n'ai aucun différent avec mon peuple. Je suis juste dégoutée du passé ! Surtout en sachant que mon peuple en est en parti responsable. L'espoir est là toutefois... Mon peuple a changé depuis la dernière fois. Peut-être qu'il sera enclin à éviter que l'histoire ne se répète.

Naïry voit la main de Lyzaël. Elle voit son couteau... La peur la submerge un instant, le temps d'un battement d'ailes. Elle se reprend, maîtrisant ainsi son envie de s'agenouiller et de récupérer un de ses poignards dans ses chausses.
Elle se maitrise si bien qu'elle sourit. Tout en braquant son regard dans les yeux du voleur, elle dit à mi-voix :

- Seul vous, les humains, pouvez faire quelque chose...


Naïry a très bien écouté l'histoire des Humains. Mais que peut-elle bien dire ? Rien... Alors elle ne rajoute rien. Peut-être a-t-elle tord... Peut-être pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
PNJ


▌Messages : 64
▌Date d'inscription : 14/09/2010

~ Carnet de Route ~
▌Âge :
▌Gloire & Renommée :
100/100  (100/100)
▌Camp:

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mer 26 Jan - 15:04

Le regard réprobateur de son amie en dit long. En avait-il trop dit? N'était-ce pas un moyen pour lui d'extérioriser toutes les souffrances, tous les doutes, toutes les peurs emmagasinées depuis son arrivée ici? Il n'avait jamais rien eu, pas de compagnon, pas de famille, pas d'amour, pas de vie ... Son exutoire était la confidence.

- " Je sais ce que tu penses Liloé. Seulement je préfère exprimer ce genre de chose à des personnes qui ne me connaissent pas, qui n'ont pas d'avis, d'opinion sur moi. J'espère que tu comprendras. Quant à la question des elfes je te rejoins complètement. Nous nous ferons notre propre opinion le moment venu. Je pense cependant qu'il est utile d'avoir tous les éléments, qu'ils viennent de ces deux êtres ou des elfes eux même."

Si Alix avait le rôle de petite soeur, Lyzaël ne sut lequel donner à la jeune femme. Sa clairvoyance, son esprit vif et son côté mystérieux lui donnait un charme non négligeable. Puis vînt en mémoire le visage d'Eäréwen. Étrange sentiment de complexité ... Essayant d'ôter toutes ces pensées parasites de son esprit, et tentant tant bien que mal de ne pas paraître stupide, perdu dans des pensées que tout le monde pourrait interpréter, le jeune homme se tourna vers les deux natifs de Révia. Ils étaient si différents l'un de l'autre. L'innocence et le désir de connaissance illuminés les yeux de l'elfe, tandis que l'orgueil et la mort envahissaient ceux du vampire. Que faisaient-ils ensemble? Dans quel but?

-" Si l'on se fie à vos récits respectifs, vos peuples n'ont pas de réel lien l'un avec l'autre si ce n'est l'histoire. Alors comment se fait-il q'une elfe et un vampire fassent route ensemble. Vous parlez beaucoup sans trop en dire. Votre but paraît bien mystérieux. Qu'en est-il réellement?"

Lyzaël remarqua que ses deux interlocuteurs étaient visiblement gênés par sa dague. Instinctivement il la remit à sa ceinture. Le but de cet entretien nocturne n'était certainement pas de provoquer une effusion de sang. Quoique le vampire en serait certainement ravi...

-" Ne vous en faites pas, ma prudence n'est pas synonyme d'agression. Et puis je ne suis pas particulièrement enclin à provoquer un affrontement. J'aurais une dernière question à vous poser. La maladie qui a ravagé tous les hommes n'a donc pas d'origine connue? Vous avez l'air de penser que si les elfes étaient intervenus, tout aurait pu être différent, cela signifie t-il qu'ils peuvent empêcher ce phénomène de se reproduire? La culpabilité vous ronge Naïry, pourtant vous n'y êtes visiblement pour rien. Mais en répondant à ces questions primordiales vous pourrez peut être faire un pas vers la rédemption. "

Le coma forcé du jeune homme l'avait profondément épuisé physiquement. Il lui faudrait un certain temps avant de regagner sa fougue perdue. La fatigue se faisait sentir mais il avait soif de réponse. De plus les présences d'incarnation de légendes urbaines, et celle de Liloé, furent des arguments suffisants pour le tenir éveillé.




****************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Liloé Maheolas

~ Sorcière ~

▌Messages : 648
▌Date d'inscription : 11/09/2010
▌Age : 23
▌Localisation : Là où mes petits pieds veulent bien me porter

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 22 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mer 26 Jan - 18:02

Le vampire répondit à Liloé en premier, et avec davantage de détails auparavant. Il précisa des choses sur la "maladie" qui avait ravagé les humains et ainsi abordant vaguement son propre cas, qui fut la chose qui intéressa davantage la jeune femme. Il paraissait extrêmement courtois et prévenant, mais un petit quelque chose qu'elle n'avait pas identifié jusqu'à présent la... dérangeait. Peut-être était-ce le fait qu'il soit un vampire, ce qui inconsciemment la rendait encore plus méfiante, ou alors qu'il soit un étranger. Ses yeux rouges aussi ne lui inspiraient que peu de confiance, elle avait l'impression que rien ne leur échappait, tout comme il lui semblait qu'Adam ne ratait rien de leur paroles à elle et Lyzaël, comme si ils disaient des choses particulièrement importantes alors qu'à vrai dire, c'était les deux natifs qui parlaient le plus, les humains eux, ne posaient que les questions. Et encore, Liloé se contentait généralement de simplement donner son point de vue, ne posant pas les milliard de questions qui bourdonnaient dans son esprit jusqu'à lui en donner mal à la tête. Elle ne parvenait pas de toute façon à les ordonner pour en poser rien qu'une ou deux et puis, elle se retenait, voulant pas comme agresser et attaquer d'interrogations ces deux personnes venues gentiment faire connaissance. Certes, elle était prête à parier qu'ils cachaient, lui et sa camarade le réel but de leur venue ici, mais elle était parfaitement incapable de dire que quoi il pouvait bien s'agir et dans le doute préférait se tire. Même si cela la titillait de pousser un peu la chose pour en apprendre plus, mais dans l'improbable cas où elle se tromperait, elle se sentirait parfaitement idiote et pour le moment, autant éviter. Écouter, juger, intervenir de temps à autres, pas davantage.
Mais pour l'instant, Adam et Naïry étaient tout ce qu'il y a de plus aimable et prévenants, tâchant de leur expliquer les dangers de leur île, de les conseiller autant que possible pour les diriger vers le droit chemin. Quel chemin ?? On ne le sait qu'une fois qu'on l'a choisit. Était-ce un bien était-ce un mal ?? Nul ne peut le dire et Liloé avait comme un doute sur son envie de savoir vers où la confiance en ces deux inconnus la porterait. Mais elle avait envie de les croire, ils avaient l'air d'être empli de... d'une sorte de compassion sur des faits qui n'étaient pas encore arrivés, comme voulant s'excuser du passé. Enfin, Liloé n'était pas vraiment certaine de son jugement qui ne lui semblait pas vraiment véridique. Elle avait l'impression qu'avec tout ce qui lui été arrivé d'étrange, son esprit divaguait et prenait plaisir à échaffauder des hypothèses sans réels fondements et toutes plus loufoques les unes que les autres.

Le vampire lui sourit, d'un sourire auquel, sans s'en rendre compte, elle répondit avant de réaliser ce qu'elle faisait et de détourner vivement, un peu trop vite peut-être, la tête. Naïry avait pris la parole à son tour contredisant Liloé, non elel ln'avait pas dit que les elfes étaient mauvais. Pourtant c'est bien cela que la jeune femme avait compris d'après les dires qu'elle avait pu entendre. Ou peut-être que ses oreilles déraillaient elles aussi ?! Elel croisa les bras sur sa poitrine, l'air faussement vexée. Mais cela ne dura pas bien longtemps quand les derniers mots de l'elfes parvinrent jusqu'à elle. Seul les humains pouvaient faire quelque chose ?? Qu'est-ce que cela signifiait ?? Qu'entendait Naïry là-dedans et qu'est-ce qui se cachait dans ses mots ?? Un air des plus intrigué se peignit sur le visage de Liloé. De plus en plus étrange cette histoire... Elle ne risquait plus de dormir cette nuit, avec tout ce qui venait de se passer, même épuisée, elle était certaine de rester éveillée jusqu'au lever du Soleil. Joyeuse perspective.
Lyzaël parla lui aussi, et ayant vu la mine renfrognée de Liloé plus tôt, il s'expliqua. Elle le comprenait, mais n'approuvait pas pour autant. Certes Adam et Naïry n'avait pas d'apriori sur lui, quoique on ne sait jamais, mais de la à débaler sa vie, non, là elle ne pouvait être d'accord avec lui et ne comprenait pas. Quand on a vécu des choses douloureuses, on ne les avoue pas au premier inconnu qui passe, aussi bienveillant parait-il. Les apparences sont trompeuses souvent. Néanmoin sont ami poser des questions qui restaient sans réponses dans l'esprit de Liloé, surtout une. Quel était leur but ?? Allait-il le leur avouer aussi simplement ou se contenter d'une demie-vérité ou tout simplement... d'un mensonge ??

[Vraiment désolé du retard, j'ai trois tonnes de boulot, et désolé c'est pas super super]

****************





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Adam Fintz


▌Messages : 129
▌Date d'inscription : 20/12/2010
▌Age : 28
▌Localisation : Là où mon projet m’amène

~ Carnet de Route ~
▌Âge : En apparence 25 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rang du Magicien

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mer 2 Fév - 12:37

[désolée pas beaucoup d'inspiration ^^"]

Suspicion. Doute. Il faut les rassurer, ils voient le mal partout. Ils n'ont pas tord mais il n'est pas écrit démon sur son front, ses yeux luisent du sang de ses victimes mais n'est-ce-pas un sourire avenant qui orne ses lèvres ? Ne parle t-il pas avec douceur, force de politesse ? Que de suspicion humains. Faites confiance un peu dans votre vie, vous avez tout à y gagner... Laissez vous envouter par mon aura... Humains, si vous voulez survivre, suivez les règles. La règle que tous doivent savoir et maitriser: seul le plus fort survie. Soyez fort, soyez avec moi...ayez confiance, humains. Il en a marre de se justifier, il se lasse de ces explications à rallonge: le passé est si simple à comprendre ! Dur à accepter peut-être, bien qu'ils ne paraissent pas choqués, mais aisé à saisir ! Il va quand même leur dire avec un sourire, avec amabilité. Il va se répéter, il va développer. Ils finiront par comprendre...

« Nous nous sommes simplement croisé, à force de parler il s'est révélé que nous avions le même désir de vous rencontrer. C'est tout simple. N'allez pas imaginer des complots là où il n'y a que curiosité. Monsieur, Dame: j'ai simplement eu envie de rendre visite à l'espèce auquel j'ai appartenu. Mais seul.. J'avoue avoir eu peur de vous effrayer, Naïry éprouvait des sentiments similaires et à deux nous nous sommes mutuellement encourager. Tout simplement. Pour répondre à votre question, il n'y a aucune garantie que les Elfes puissent soigner le virus mais ils auraient pu protéger de la maladie les survivants en les emmenant au loin. C'est ce que beaucoup ont retenu. »

Dont moi finit-il par penser. Adam avait continué à parler de son agréable voix grave, légèrement trainante, avec un sourire aux lèvres quand il avait abordé sa rencontre avec Naïry. Le vampire n'offrit pas cette fois son sourire à l'humaine dont il avait perçu le trouble la fois précédente. Elle se méfie mais est quand même sensible à mon aura... c'est si faible une femme, un peu de chaleur, un peu de beauté, et les voilà conquise. Adam se plut à se flatter même s'il savait que c'était grâce à son charisme de vampire et non à un charme naturel. Un peu de flatterie ça ne fait pas de mal. Il repensa un instant aux derniers mots de l'elfe: « seuls vous les humains pouvaient faire quelque chose » mais quoi ? Qu'est-ce-qu'elle entend ? C'est une idéaliste, l'Homme est faible, il ne peut pas grand chose contre les créatures de l'île.

Il ignore que sa camarade elfique recherche au fond d'elle l'écho faible du passé. Elle sent que ce prénom « Adam » a une signification, une portée... Il a traversé le temps, les Elfes en ont parlé... ils ont murmuré ce nom détestable au cours d'une conversation... Va-t-elle se souvenir ? Et si elle sait ? Cela pourrait être amusant mais il ne veut pas la perdre quand même... Son côté sanguinaire, violent, se serait plut à dévoiler aux grands jours ses ténèbres mais l'aspect raisonnable, calculateur, de lui même préfère l'hypocrisie. C'est plus sûr, plus efficace dans le temps. Violence ou hypocrisie ? Va t-elle se souvenir ? Ça pourrait être amusant mais tellement dangereux pour tous... Un vampire sans masque ça n'est pas jolie à voir. Juste leur faire peur. Juste leur promettre le rêve. C'est si tentant de tout dévoiler mais non, on se tait, sinon l'île saura que l'ancien assassin d'Elfes est de retour et que tout sera changée. Qu'il veut tout changer, qu'il a soif de sang et de haine. Mais tout peut basculer, si elle se rappelle... Si elle savait qu'elle tenait son image entre ses mains que ferait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu.no.nihon.free.fr
avatar


Cet aventurier, c'est
Naïry Lwing


▌Messages : 107
▌Date d'inscription : 06/01/2011
▌Age : 26
▌Localisation : Ici et nul part...

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 19 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mer 2 Fév - 17:30

Un voile se lève... Oui petite elfe ! Tu t'en souviens maintenant ? Te rappelle-tu ?
Oui, ça se voit ! C'est bien... Avance encore un peu au fin fond de ta mémoire, tu y presque. Tu vois cette obscurité ? Débarrasse-t-en !!! Fais appelle à ta mémoire, fais appelle à ton cœur... Tu le sens, maintenant ?
ce profond malaise qui te tourmente depuis qu'il s'est présenté à toi. Dis, petite elfe, te souviens-tu désormais ?...

Naïry ferma les yeux... Des paroles déjà entendues, si lointaines et si présentes pourtant, livraient bataille dans son esprit. "...Vampire assoiffé de sang... Tué une grande partie des elfes... De tes frères !... De tes sœurs !.. Naïry, souviens-toi de ce nom... Obscurité, sombre... Diabolique... Sangs coulés... Souviens-t-en ! Grave-le dans ton esprit... Fintz... Adam..."
Tout se brisa en elle, tout vola en éclat, balayé par une tempête invisible aux autres... Son cœur tomba tandis que des échos la persécutaient "Adam-dam-dam-am-am-m... Fintz-intz-intz-tz-tz-tz-z..."
Non, ce n'était pas possible ?!! Cela ne pouvait être lui ! Naïry essaya tant bien que mal de repousser les échos d'un passé dont elle ne voulait se souvenir... Mais le doute, poison à l'authentique couleur rougeâtre, s'insinuait déjà en elle.

Et si c'était lui ? Et s'il jouait un jeu ??!! Et si... Des tas de possibilité dont lui seul était détenteur ! Où diable voulait-il en arriver en venant ici ?
Et s'il désirait s'accaparer leur confiance pour mieux les trahir ? Ou bien pour les asservir ? Ou encore se venger une fois encore de son peuple ! Le passé semblait ne pouvoir que se répéter...

Extérieurement, Naïry était calme. Elle ne trahissait pas ses pensées ainsi que ses révélations malgré le fait qu'elles la tourmentaient... Après tout, s'il jouait un jeu, autant y jouer à plusieurs !!! "A bons chats bons rats", non ?
Mais... Une question était quand même d'actualité.
Et les humains ? Devait-elle les prévenir en ayant peur qu'ils ne la croient pas... Et qu'ils divulguent ses craintes... Non, c'était bien trop risqué. Mais, cela n'était-il pas égoïste ? Et manipulateur ?
Opérer dans l'ombre sans en tenir informer quiconque ?...
Que faire ?... Elle savait qu'Adam allait sans doute la tuer... Elle le sentait : un faux pas et couiic ! Plus de Naïry ! Ce serait embêtant... Très.
Enfin pour elle !
Après tout, que vaut une vie pour une centaine d'autre vie ?!!
Rien. Un grain de sable dans un désert...

Oui mais petite elfe, c'est ta vie ! Pas un grain de sable que l'on peut faire voler dans une tempête ! Tu n'es pas manipulable, petit elfe ! Tu a la force de caractère qu'il t'ai nécessaire !!!
Alors, garde la tête froide, ne commet pas d'erreur...
En tout cas pas pour l'instant !
Ne dis rien, chuuut !!!

Alors la jeune elfe, écoute. Elle entend les paroles d'Adam. Elle les entend pour la première fois. Oui, le venin de la haine suinte à chacun de ses propos, à chacun de ses mots... Il déteste les elfes. Il la déteste certainement.
Pitié et compassion s'opèrent dans son cœur. D'un côté, il a été une victime de son peuple... Comment ne pas le comprendre ? Naïry rajoute deux petits mots...
Sa voie est forte et sincère.

- Je ne cache pas le passé des elfes. Ils ont agi comme il leur semblait bon... Sont-ils fautifs ? Seule la nature le sait...

L'elfe laissa en suspens ses mots un instant. Le silence combla le vide, comme pour mieux comprendre et assimiler ses paroles.

- Enfin bon, nous sommes ici par curiosité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Liloé Maheolas

~ Sorcière ~

▌Messages : 648
▌Date d'inscription : 11/09/2010
▌Age : 23
▌Localisation : Là où mes petits pieds veulent bien me porter

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 22 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Lun 14 Mar - 21:16

Ce fut Adam qui reprit la parole après les questions de Lyzaël et le silence de Liloé. Il semblait d'ailleurs lassé comme si il en avait assez de se répéter. D'un certain côté, Liloé le comprenait, pour lui ce qu'il disait était évident, il l'avait vécu, il savait de quoi il parlait, mais pour eux, simples petits humains abordant tout juste ces terres inconnues, tout est si étrange, si nouveau. Il faut leur laisser le temps d'assimiler, d'accepter, et cela n'est pas aussi simple qu'il y paraît monsieur le vampire. Alors est-ce si compliqué d'en donner ne serai-ce qu'un peu ?? Ce n'est pourtant pas grand chose quand on y pense...
Mais le temps n'était pas à se plaindre. Il fallait écouter et attentivement, car chaque mot recèle une information qu'il faut trouver, pour pouvoir la décoder. Les phrases du vampire semblaient être des messages cryptés où chaque détails à son importance et elle ne pouvait se permettre de manquer une de ces informations.
Le vampire en voulait aux elfes, ceci était parfaitement clair. Il leur en voulait de les avoir abandonné, d'avoir laisser à leur sort ceux qui avaient au départ évité le pire. Liloé commençait à remettre les pièces du puzzle en ordre. La dernière phrase d'Adam se référait à son propre cas d'après ce qu'elle pensait. Mais il n'y avait pas que ça. Non, cela aurait été trop simple. Réfléchit Liloé. Un homme non soldat qui fuit, est généralement soit quelqu'un de peu recommandable, soit un paysan qui n'a rien à perdre et qui a de manière générale une famille et qui fuit les combats avec les siens. Le vampire ne cadrait pas vraiment avec l'un ou l'autre. Du moins d'après ce qui Liloé voyait de lui. Il semblait avoir cependant reçu une certaine éducation... En même temps, elle-même était issue d'une simple famille de pêcheur mais n'était pas pour autant comme nombres fermiers au vocabulaire limité et cru. Alors pourquoi pas la deuxième solution ?? Et si c'était cela, et si cette rancœur des elfes venait de la perte d'un ou plusieurs êtres chers. Des parents, frères et sœurs, une femme peut-être. Pourquoi pas tous ?? Cela expliquerait ceci. Lentement, les pièces se mettaient en place.
Le silence se brise par la voix de Naïry qui elle aussi hésite entre le bon et le mal envers l'inaction antérieure de son peuple. Elle non plus ne sait que dire et avoue que seul la nature le peu. Est-ce que elle-même peut juger sachant que chaque êtres se différencie des autres, que chacun est unique. Même si des traits communs apparaissent grâce aux peuples et aux visions des choses, chacun voit d'une façon ou d'une autre. Naïry en était la preuve, elle avait choisit une voie qui laissé les siens sur un autre chemin. Et Adam aussi, il venait vers ces humains qui comme il l'avait dit, risqué d'avoir peur de lui. Il osait faire le premier pas là ou d'autres auraient refuser.
Un mouvement sur son côté la tira de ses pensées. Tournant la tête vers Lyzaël elle vit celui-ci chanceler légèrement sue ses jambes. Cette conversation lui avait fait oublier les récents événements et la faiblesse encore présente de son ami qui aurait dû, vu son état, être aller se coucher depuis longtemps. Voyant son teint pâle et son air fatigué, elle s'empressa de le lui faire gentiment remarquer :

-Lyzaël, j'ai beau ne pas être médecin, je sais reconnaître quand les gens ne sont pas en pleine forme, et sans vouloir te vexer, tu n'as pas l'air au mieux de ta forme. Tu devrais aller te reposer, sinon dans vingt minutes tu ne tiendras plus sur tes jambes. Et je suis certaine que Alix et Eä me le reprocherait. S'il te plait va s'y, ne t'inquiète pas, je te raconterais tout demain et puis je ne risque rien non plus, ils sont venus en paix non ?? Alors fais-moi confiance et va te reposer.

Ses arguments ne laissèrent pas la possibilité à Lyzaël de répliquer et même si pendant un moment elle pensait qu'il refuserait, elle eut la surprise de le voir l'écouter et partir comme elle le lui avait demandé. Il devait avoir lui aussi sentit que sa santé n'était pas au mieux et avait choisit la voie de la raison. Une bonne chose, Liloé ne se voyait pas soigner son ami sous le nez de ces deux êtres. Et puis, cela était quand même préférable pour lui.
D'un autre côté, elle était moyennement rassurée de se retrouver seule avec un vampire et une elfe. On lui aurait dit cela la vieille, elle n'y aurait pas cru. Maintenant, elle n'était pas certaine de la réaction qu'elle devait avoir. Malgré ce qu'elle avait dit à Lyzael, une partie d'elle doutait de la «paix» avancée par les deux natifs de l'île. Qui ne se méfierait pas à vrai dire, lorsque vous apprenez l'existence de vampire et d'elfe et que ces derniers vous disent que tous les humains on été tués auparavant ?? IL y a de quoi être méfiant.
Après le départ de Lyzaël, Liloé se tourna ver Adam et Naïry et avec un sourire leur expliqua :

-Veuillez l'excuser mais les derniers jours n'ont pas été de tout repos pour lui et il se remet à peine d'une blessure. Je pense qu'il valait mieux qu'il se repose. Enfin... Où en étions-nous déjà ?? Si je me souviens bien, vous disiez être là par curiosité. C'est vrai que mon ami et moi, avons un peu ... monopoliser les questions, désolé mais cela nous paraît tellement irréel. Mais allez-si, nous vous gênez pas, je ne suis pas certaine de savoir tout sur tout, mais si c'est la curiosité qui vous a mené à nous, vous devez vouloir savoir certaines choses non ?? Je peux toujours essayer de vous répondre.

Le ton lassé d'Adam l'avait plus tôt fait prendre conscience de cette «injustice» et Naïry devait se dire la même chose. Et bien que nombre de chose reste encore dans l'ombre aux yeux de Liloé, il fallait faire avancer les choses et quoi de mieux pour cela que d'inverser les rôles ??Mais elle devait s'attendre à toute sorte de questions et craignait de ne pas pouvoir satisfaire leur interrogations. Après tout, ils n'ont pas entièrement répondu aux tiennes petite humaine, alors joue à leur jeu...
Liloé leur adressa un grand sourire comme si rien à ce moment ne pouvait l'inquiéter. Et même si à l'intérieur, elle redoutait ce qui allait venir, elle ne laissait rien paraître. Ne pas montrer ses faiblesses, être forte !!


[Finit !! J'espère que ça vous va comment j'ai continué sans Lyz, sinon dîtes-moi]

****************





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Adam Fintz


▌Messages : 129
▌Date d'inscription : 20/12/2010
▌Age : 28
▌Localisation : Là où mon projet m’amène

~ Carnet de Route ~
▌Âge : En apparence 25 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rang du Magicien

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Jeu 17 Mar - 18:02

Il est affreux de l'avouer et pourtant... mais les Vampires peuvent lire dans vos pensées, un don rare et précieux qui ne fonctionne que sur les autres espèces. Entre eux ils doivent faire un pacte, liées leurs âmes, pour atteindre l'intimité de l'autre. Mais ici il n'y a pas d'autre Vampire, il n'y a que deux humains et une elfe. Ils ne pensent pas tellement, c'est un brouhaha qu'il ne discerne pas et dont il n'a que faire. Les gens pensent tout le temps, à longueur de minutes, de secondes, ils émettent des pensées. Commentaires de ce qu'ils disent. Prévision de leur paroles. Anecdotes inavouables. Les gens pensent, c'est humain, c'est elfique. Si au début il était envahit par tout ces mots lui déclenchant un mal de crâne foudroyant qui ne cessait que dans la solitude de la forêt, il avait finit par s'y habituer et à mettre toutes ces pensées inutiles en bande sonore, comme un bruit désagréable que l'on entend au loin. Mais ça il l'entendit. Son prénom, son nom, et la douleur sourde de l'elfe. Ça il le perçu .Vampire assoiffé de sang... Tué une grande partie des elfes... De tes frères !... De tes sœurs !.. Naïry, souviens-toi de ce nom... Obscurité, sombre... Diabolique... Sangs coulés... Souviens-t-en ! Grave-le dans ton esprit... Fintz... Adam...Adam-dam-dam-am-am-m... Fintz-intz-intz-tz-tz-tz-z...Juste ça mais cela lui suffit, pas la peine de farfouiller dans la tête de l'elfe, pas la peine de lui faire sentir son intrusion: il a la certitude qu'elle se rappelle ce que le passé se souvient, de sa vengeance, de ses massacres. De la menace qu'il représente pour autrui. Elle sait mais ne dit rien, immobile petite chose face à une si grande vérité. Pourquoi te tais-tu ? Qu'espère tu avec ce silence ? Ce visage impassible, avenant, doux. Tu veux te voiler la face ? Découvrir mes motivations secrètes ? As-tu peur d'éveiller mon goût du sang en évoquant les litres qui ont coulé autrefois ? Il lui jeta un regard un coin, un très bref regard où il lui fit comprendre qu'il sait. Qu'il a comprit et oui, c'est moi. Goût de la provocation, du risque ? Surement, la faim qui le reprend à force de côtoyer ces humains aussi le pousse à commettre l'irréparable. Si les deux humains ont pour le moment peu de valeur aux yeux d'Adam, surtout la femme car l'homme et sa douleur peuvent être manipulé, Naïry en a. En avait car tout peut s'effacer. Une rebelle chez les elfes cela ne court pas les rues, ça doit être protégée, gardée sous le coude. Il est mauvais de garder des petits secrets, ma cher Elfe, ce soir c'est nuit de confidence.

La faim commence à le tirailler et ses pensées ne sont plus aussi cohérente, aussi aimable qu'avant. Aussi patientes. Il faut rappeler qu'avant de rencontrer Naïry Adam s'en allait en chasse mais la rencontre l'a détourné de son but et le voilà en conversation, au supplice de l'appel du sang, avec trois êtres vivants bouillonnants de vie. De tous l'humain est celui qui le met le plus en difficulté. Cet exécrable humain, qu'il aimerait régler la conversation en lui mordant le cou. En le vidant de son sang frais et délicieux. Manger un humain. L'idée dégoutait le vampire encore proche de ses origines mais il ne pouvait se mentir à lui-même; l'Homme a odeur délicate, à la fois amer et sucré, obsédante et fugace. L'humain est l'être dont le goût convient le mieux au palais d'un vampire, c'est l'extase des sens et de l'estomac. Son sang bouillant résonnait dans les tempes du vampire, brulant sa gorge. C'est un supplice que de le côtoyer aussi longtemps. Adam se força à porter son attention sur les autres personnes mais quand il regarda l'humaine ce n'est pas elle qu'il vit mais son odeur plus douce, délicate, que celle de l'homme. Une odeur d'humaine où perce un je-ne-sais-quoi d'unique, comme une marque qu'il connait sans savoir ce que c'est. Elle est vraiment humaine ? A-t-elle fait quelque à son être pour que son odeur ne soit pas la même que celle des autres ? Il se souvient des senteurs des femmes humaines et celle-ci est différente mais à très peu de chose prêt.

Adam cesse de ressentir, détourne toi d'elle. Il s'accrochait à l'odeur de l'efle, à celle de la forêt. L'elfe est fade, vide. Elle n'a pas un goût avenant, c'est sucré et terne voilà tout. Concentre toi sur elle, sur l'odeur terreuse de la terre, sur l'atmosphère embrumé et acre des arbres, sur le salé du vent. Oublie les humains alléchants... Lyzaël se sentit défaillir et sur les conseils avisés de sa camarade il alla se reposer. Une tentation de moins est bienvenu pensa Adam avant de se rendre compte qu'un manque s'était créé en même que le départ du garçon. L'odeur reste dans les narines du vampire, obsédante, lui rappelant continuellement ce qu'il venait de louper. Que dit-elle ? Des questions ? Oui j'ai des questions... des tonnes de questions... vos projets ? Votre passé ? J'en ai une myriades, de questions.

Êtes-vous vraiment humaine ? Vous n'en avez que l'apparence, votre odeur est différente de celle de vos comparses. Vous avez un je-ne-sais-quoi d'unique, de mystique. Vous n'êtes jamais venu ici avant votre naufrage ?

L'obsession grandit, il sait qu'il peut se contenir mais jusqu'à quand ? Il saura partir avant le coup fatal mais fuir... il ne peut se montrer faible. Il ne le peut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu.no.nihon.free.fr
avatar


Cet aventurier, c'est
Naïry Lwing


▌Messages : 107
▌Date d'inscription : 06/01/2011
▌Age : 26
▌Localisation : Ici et nul part...

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 19 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Ven 18 Mar - 15:59

Bref regard qui en dit long. Très long même...
Il sait... Il sait qu'elle sait ! Et elle sait qu'il sait qu'elle sait.
Est-ce de la peur qui s'insinue en elle ? Est-ce de la crainte ? De la peine ?
Non... Elle a un moment d'hésitation. La peur l'effleure avant de disparaître - fumée transparente et éphémère.
Petite elfe, pourquoi souris-tu ? Qu'y a t-il de marrant ? Sais-tu que ta vie ne tient plus qu'à un fil ? Sais-tu que la mort te guette ?
Oui tu le sais... Et tu sais aussi autre chose. Tu es unique. Seule marginale parmi ton peuple. Seule "exclue" de la société par ton bon vouloir. Tu sais qu'Adam t'a fait venir ici afin de te mettre sous sa coupe. Tu le sais, et cela te plait. Étrangement, tu te sens ridiculement grande... Tu as de l'importance et Adam l'a vu dès l'instant où il a compris ton attachement pour ta liberté !
Tu sais aussi qu'il n'hésitera pas à te tuer. Mais cela ne te semble pas très important. Futile détail sans valeur...
La mort ne te fait pas peur ! "Seule la conscience de la mort donne sa réalité du temps", n'est-ce pas ? Et pour toi, petite elfe, le temps est ce qui est de plus précieux à tes yeux ! Il demeure inconnu et inapprivoisable... Animal sauvage, cependant proche de toi.

Naïry souriait donc... Un sourire simple et pourtant qui en disait long sur ses pensées. Adam comprendrait. Il avait beau avoir le pouvoir de la tuer, elle n'avait pas peur de lui. Elle était de ces femmes fortes et courageuses, prête à aller au-devant de la mort. Après tout, la mort n'était-elle pas le chemin qui mène à la plus grande liberté de l'être vivant ?!! Plus de corps à devoir s'occuper, plus de blessures morales ou physique. Juste le calme... et la liberté !

La question d'Adam la ramena au présent. Un instant, elle se demanda où était l'homme avant de se rappeler qu'il avait pris congé, se sentant mal.
Il n'y avait plus que la jeune femme, Adam et elle.
Une humaine et deux natifs...
Une humaine, une elfe et un vampire.
Un loup parmi d'autres loups...
Soit.

Adam avait vu juste. La dénommée Liloé était différente de ses semblables. Un petit quelque chose que Naïry avait entre-aperçu lorsqu'elle était arrivée. Un petit quelque chose qu'elle n'avait pas jugé utile de soulever !
*Stupide !* L'elfe se rapprocha tangiblement des deux autres. Elle contourna Adam, lui tournant le dos comme pour signifier un "je n'ai absolument pas peur de toi !" au cas ou il n'aurait pas compris. Elle scruta les traits de la jeune femme, la détaillant tout en tournant autour d'elle.
Elle savait que ce n'était pas très "civilisé" d'agir de la sorte, mais elle s'en contre fichait ! Les règles étaient faites pour être transgressées !!!

- Oui... Tu es différente.

Une fois son inspection faite, elle retourna aux côtés d'Adam, un sourire étonné sur ses lèvres. Liloé était humaine, cela était un fait.
Mais Liloé était aussi... Autre chose.
Un "autre chose" de elfique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
PNJ


▌Messages : 64
▌Date d'inscription : 14/09/2010

~ Carnet de Route ~
▌Âge :
▌Gloire & Renommée :
100/100  (100/100)
▌Camp:

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Sam 19 Mar - 1:13

Lyzaël, sur les conseils avisés de Liloé avait prit la direction de sa tente où il comptait se reposer. La journée fut éprouvante, tant au niveau des révélations qui lui avaient été faites qu'au niveau des évènements vécus. Cette rencontre avec une elfe et un vampire représentait quelque chose d'hors norme, un instant dépassant toute réalité. D'ailleurs y avait-il ne serait-ce qu'une chose de réelle su cette île? Toutes ces créatures magiques, son étrange malaise et ce rêve riche en enseignement représentaient des éléments qui n'apportaient que plus d'interrogations.

Il avait laissé Liloé avec ces deux inconnus sans discuter. Le jeune homme connaissait le fort caractère de son amie et il n'avait donc naturellement pas discuté. Cependant, rien ne l’obligeait à l'écouter. En cours de route il fut prit d'un profond remord et décida de faire la route inverse. Il aurait pu aller observer la scène depuis la forêt mais les caractéristiques du vampires lui étaient inconnues. Il vivait dans la forêt, où du moins la côtoyait quotidiennement. Il se serait sans doute fait repéré rapidement. Il rejoignit donc le feu de camp où se trouvait les individus en ayant en tête de prétexter un oubli quelconque. Une fois qu'il arriva à leur mesure un silence était visiblement déjà installé. Que s'étaient-ils dit? Dans une pareille situation rien ne valait la franchise.


- " Je n'arrive définitivement pas à vous faire confiance, je me suis confié en espérant que vous feriez de même, ma naïveté et mon inexpérience avec les gens m'ont mené à l'erreur. Liloé, je resterai ici jusqu'à ce que nos invités décident de s'en aller. Hors de question que je te laisse seule avec eux."

Il s'était exprimé sereinement, en fixant les yeux rougeâtre du vampire, sans détourner son regard un seul instant. Il tenait tête à cet être qui lui inspirait tant de choses, mais étrangement aucune peur. De l'envie par rapport au pouvoir qu'il avait du acquérir, de la jalousie quant à sa connaissance sur l'histoire de l'île, et une curiosité sans borne quant au but de ce personnage. Il devait en savoir plus, et ce n'est pas en quittant cette conversation qu'il parviendrait à cela.

- " Je vous en prie, poursuivez votre conversation, je n'interviendrai plus."

En effet Lyzaël n'avait plus vraiment d'interrogations qui lui venaient en tête, il était essentiellement revenu pour écouter plutôt que pour s'exprimer, et surtout dans le but de s'assurer la sécurité de son amie.

****************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Liloé Maheolas

~ Sorcière ~

▌Messages : 648
▌Date d'inscription : 11/09/2010
▌Age : 23
▌Localisation : Là où mes petits pieds veulent bien me porter

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 22 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Dim 20 Mar - 21:58

[i]Liloé s'était préparé à toutes les questions. Autant celles sur son pays, que sur les Hommes et leur mode de vie. A vrai dire, elle ne s'attendait à rien de direct et de personnel vu que elle-même n'avait point posé ce genre de question lorsque c'était son tour. Aussi la question du vampire la déstabilisa complètement, elle c'était attendu à tout, mais vraiment tout, sauf à ça. Il faut dire que celle-ci, elle n'aurait pas pu la prévoir. Si elle était humaine ?? Où il était allé chercher cette question ?? Cela ne se voyait pas qu'elle était humaine ?? N'était-ce pas évident ?? Pour elle, oui, parfaitement. Mais le fait qu'un vampire en doute, la fit à son tour s'interroger. Il disait qu'elle avait une odeur à part et autre chose de, d'après lui "d'unique et de mystique". Elle se sentit sur le coup flattée, bien que étonnée et sentit le rouge lui monter aux joues. Juste le temps cependant de se souvenir qu'il s'agissait d'un vampire et donc de ne pas forcément prendre cela comme un compliment. Mais cela l'intrigua néanmoins. Chacun était unique et différent, son arôme allait avec cette différence. Mais à bien y réfléchir, il est vrai qu'elle s'était souvent sentit à part, comme différente, même enfant. Était-ce le cas ?? Était-elle vraiment plus que humaine ?? Était-elle autre chose ?? Mais quoi ??
L'elfe confirma l'hypothèse de Adam après avoir, d'une manière la plus impolie qu'il soit, tourné autour de Liloé tel d'un chat autour d'une souris. Ce qui ne plut guère à la jeune femme qui ne s'empêcha pas de le faire remarquer, lançant un regard guère sympathique à Naïry et répliquant à sa phrase par une pleine de reproches :

-Je suis peut-être différente, mais je suis sûre d'une chose, je suis plus polie que toi !!

Peu encline à se laisser marcher sur les pieds, même par une elfe, elle jouait carte sur table, montrant qu'elle désapprouvait entièrement l'attitude de Naïry. En plus, cela, au-delà de lui déplaire, la mettait mal à l'aise et dans de telles circonstances, elle ne se laisserait pas acculer contre la paroi. Elle avait l'impression que l'elfe la jugeait comme une proie, et non comme une égale. **Je vais t'apprendre les bases du respect chère elfe, on ne prend pas de haut ceux qui "sont les seuls à pouvoir faire quelque chose" **
Vexée et agacée par ce comportement, Liloé vit à peine le retour de Lyzaël. Mais quand elle se rendit compte qu'il était là, elle failli se fâcher et le faire retourner se coucher, il n'était pas en état de rester !! Mais le fait que ce soit pour veiller sur elle la toucha et elle ne dit rien, faisant juste un signe de tête en guise de remerciements. Le fait qu'il mette sa santé entre parenthèse avait beau l'inquiéter, elle appréciait le geste. Elle n'avait été elle-même que peu rassuré en le voyant partir et à l'idée de rester seule avec les deux natifs bien qu'elle n'avait rien dit. Cette dévotion adoucit son humeur et lui permit donc de répliquer gentiment et amicalement au jeune homme, se permettant même un vague trait d'humour :

-Tu sais, à priori je ne risque rien ... Ils ne vont tout de même pas me manger !!


Liloé avait dit cela avec un sourire même si d'un certain côté elle en doutait. Mais elle voulait leur faire confiance et croire qu'ils avaient dit la vérité en disant que c'était simplement la curiosité qui les avaient menés ici. Revenant à la conversation débutée avant l'arrivée inattendue de Lyzaël, Liloé répondit avec franchise mais néanmoins avec une certaine réserve pour ne pas déballer sa vie, et ainsi donner trop de "prises" à leurs interlocuteurs :

-Et bien, à ce que je sache, oui je suis bien une humaine. Les odeurs de tous sont différentes car chacun est unique en soit. Et puis je ne vois pas ce que je pourrais être d'autre à vrai dire ... Mais néanmoins, vos doutes me font à mon tour douter et je pense pouvoir dire que votre odorat est plus développé que le miens. Elle fit une pose avant d'enchaîner, Je me suis toujours sentit comme... une étrangère parmi les miens, souvent mal vue et rejetée, c'est l'arrivée sur cette île qui m'a permit de m'ouvrir aux gens et d'être vu normalement. De plus, bien que je suis certaine de n'être jamais venu ici, je me sens ... chez moi sur cette île, comme si inconsciemment, j'étais déjà venu, elle m'est presque familière. Je sais que cela peu paraître étrange, mais vous m'avez posé une question, je vous y répond franchement.

Liloé avait dit ce qui lui occupé l'esprit depuis qu'elle avait posé le pied sur l'île. Ces interrogations qui torturaient ses pensées. Elle les avait dites, espérant une réponse qui l'aiderait à comprendre, à avoir des réponses. D'un geste devenu familier, elle ramena une mèche de cheveux derrière l'oreille, un peu gênée par ce qu'elle avait dit autant que par la réponse à venir...



****************







Dernière édition par Liloé Maheolas le Lun 21 Mar - 21:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Adam Fintz


▌Messages : 129
▌Date d'inscription : 20/12/2010
▌Age : 28
▌Localisation : Là où mon projet m’amène

~ Carnet de Route ~
▌Âge : En apparence 25 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rang du Magicien

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Lun 21 Mar - 15:33

Elle aurait du avoir peur, elle aurait du frissonner. Tout être normalement constitué aurait prit peur en apprenant qu'un vampire tiens son destin entre ses crocs. Mais pas elle, l'elfe le nargua d'un sourire et lui tourna ostensiblement le dos. Elle me provoque ? Elle cherche à me montrer qu'elle n'est pas faible ? Adam fit comme s'il n'avait rien remarqué, que son attitude n'est rien. Il ne veut pas éveiller les soupons chez l'humaine et c'est bien dommage. Qu'il aurait aimé la plaquer fortement contre un arbre, sa main sur sa nuque, prêt à la lui briser pour lui montrer sa puissance ! Qu'il aimerait la menacer de mort juste pour voir si elle continuerait de sourire. Oui, elle sourirait. Il le sent, elle aime jouer avec le feu. Cette elfe est décidément des plus passionnantes, elle n'a pas peur, elle affronte le danger avec un ricanement. Quel désinvolture ! Petite chose qui se croit forte tu m'intrigues énormément. Cette nuit ton destin à été scellé: tu m'appartiens.
Une évidence pour le grand Adam: elle lui appartient. A moins d'avoir une armée qui le brulera ou l'empalera, elle ne pourra jamais lui échapper. Il va faire d'elle son indic dans le clan des Elfes, faire d'elle sa plus proche alliée. Adam ne sait pas encore qu'une autre rencontre va déterminer son destin, une rencontre avec une de son espèce. Il ne le sait pas mais quoi qu'il se passera dans l'avenir une chose est sûre: Nairy en fera partie, de gré ou de force. Et si jamais elle se joue de lui, elle mourra. Mais ça, elle le sait déjà n'est-ce-pas ?

L'elfe tourna autour de la pseudo-humaine qui n'apprécia pas l'impolitesse de la protégée d'Adam. Lui s'en amusa mais comme à son habitude n'en montra rien, son regard concentré sur Liloé. Cette dernière montra un tempérament vif en envoyant balader promptement l'elfe. Ah! On ne lui marche pas sur les pieds et on ne l'embête pas, l'étrange humaine ! Sa réaction amusa le vampire qui aurait pu trouver l'évolution de la conversation plaisante s'il n'avait pas cette soif qui le tiraillait. D'ailleurs en parlant de soif son gouter préféré revenait vers eux après une brève disparition. Le vampire laissa percer son désir de sang en ouvrant légèrement ses narines pour mieux inspirer l'odeur de Lyzaël. Réflexe biologique. Quand il prit la parole ce n'était pas pour leur montrer sa reconnaissance de lui avoir donné si gentiment des informations. Oh que non, l'humaine se méfie d'eux au centuple et préfère se tuer d'épuisement en restant debout que laisser sa camarade seule en leur compagnie. Quelle méfiance ! Nous n'avons rien fait que je sache ! Toujours autant agacé par l'humain qui avait la mauvaise habitude de saper son autorité et sa bienveillance (il est un peu trop lucide et observateur celui là...) Adam roula des yeux pour montrer qu'il trouvait ses propos exagérés. Quand ses yeux rencontrèrent ceux de l'humain Adam soutien son regard comme si de rien n'était. Il n'émettait aucune pensée concrète sur lequel se reposer: a quoi pense-t-il ? Ce n'est pas de Naïry dont il se méfie mais de moi. Pourquoi ? Sa façon de me provoquer m'horripile... Je ne suis pas inoffensif et ils ont tous les trois tendances à l'oublier. Soif. Adam sourit à Lyzaël sans détourner le regard, son sourire laissa entrevoir volontairement une canine allongée. Tu n'as vraiment pas peur de moi ? En es-tu sûr ? Chercherais-tu à me défier ? Ou a obtenir quelque chose de moi ? Il détourna son visage de l'humain avec dédain pour se concentrer sur Liloé, la mystérieuse Liloé.

_ Faux, chaque être de la même espèce à la même odeur de base. L'odeur est comme une marque de naissance mais elle se modifie légèrement au fil du temps en fonction de l'environnement de la personne. Mon odorat est assez aiguisé pour distinguer l'odeur d'origine sous les odeurs trompeuses qui s'ajoutent. C'est quand même assez étrange que vous vous sentiez ici chez vous et non sur le continent... Je ne connais pas toute l'histoire de l'île mais n'est-il pas possible qu'un de vos parents ou proche soit venu ici et vous ai parlé de Revia ? … Hm non cela n'expliquerait pas votre sentiment de familiarité avec nos terres... Naïry, une hypothèse ?

Il n'en sait en effet pas plus, Adam ne connait pas le passé des Elfes. Leur départ pour le continent et leur retour en fanfare. Mais il finira par le savoir car le cas Liloé l'intrigue. Est-elle une exception ? Y en a t-il d'autre ? Comment cela se fait-il ? C'est intriguant tout ça... Le vampire aurait aimé en savoir plus pour donner ses informations au compte goutte afin de rendre l'humaine (ou quel quelle soit) dépendante de lui. Cela lui aurait permis de la garder sous son oeil et apprendre de ce qu'elle sait. Oui échanger une information contre une autre... Cela aurait été jouissif et utile mais hélas il n'en sait pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu.no.nihon.free.fr
avatar


Cet aventurier, c'est
Naïry Lwing


▌Messages : 107
▌Date d'inscription : 06/01/2011
▌Age : 26
▌Localisation : Ici et nul part...

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 19 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   Mar 22 Mar - 16:53

Lyzaël était revenu, bien décidé à garder un œil sur les natifs de l'île. Il remonta dans l'estime de Naïry, estime qui avait descendu quand il était parti. Il était brave et courageux... Et intelligent ! Il n'était pas dupe - enfin si, un peu quand même - quant au comportement de Adam.
Celui-ci d'ailleurs semble être crispé. Ça ne se voit pas d'un simple coup d'oeil, mais l'elfe l'a bien observé. Il semble être sur du charbon ardent bien que son attitude contredise complétement ce que ses yeux disent. Oui, Naïry le sent... Il est sur une pente ardente et dangereuse. De plus, quand l'humain est revenu, elle l'a senti agacé. N'oublie pas, petite elfe, que c'est un vampire !

L'humaine désapprouva carrément le comportement de la jeune elfe, lui faisant bien comprendre que c'était impoli de tourner ainsi autour d'une personne - vautour qui tourne autour de sa proie, MIAMMM ! Puis, lorsque Lyzaël fut de retour, elle se calma, répondant enfin à la question d'Adam.
Non, elle ne savait rien.
Oui, elle se sentait différente.
Oui, elle pensait connaitre ce lieu, inconnu à ses yeux pourtant.
Étrangement étrange...

- Naïry, une hypothèse ?

L'elfe scruta le visage, impassible, du vampire. Elle s'attarda un instant sur ses traits si bien dessinés avant de tourner son regard sur Liloé. Une hypothèse ? Si elle en avait une ? Bien sûr ! Mais c'était tellement... Impossible et inimaginable !!! Et pourtant... Qu'est-ce qui est possible et qu'est-ce qui ne l'est pas en ce lieu si étrange ?

Elle s'attarda un instant sur l'humaine, pas si humaine que ça, la jaugeant un instant. Supporterait-elle la révélation ? Oui... Naïry le savait. Liloé était forte ! Elle comprendrait même si un refus était fort probable. Elle pouvait ne pas croire ces êtres si différents des siens !!!
La jeune elfe se passa la langue sur les lèvres. Elle était ravie d'une part, parce qu'elle se trouvait en compagnie d'une consœur. Mais elle était, d'autre part, attristée d'être celle qui révélerait cela à Liloé... Toute l'histoire de A à Z.

Maintenant, une question s'imposait. Devait-elle en parler devant les deux autres ? Après tout, c'était une histoire d'ordre privée et Liloé avait parfaitement le droit de vouloir garder le secret sur ses origines !

- Oui, j'ai quelques hypothèses, Adam.

Naïry regarda son compagnon dans les yeux, avant de les détourner et de les poser sur la principale concernée. D'un ton neutre et poli, d'égale à égale, elle demanda :

- Liloé. Tiens-tu à connaître mes suppositions, quelles qu'elles soient ? Si oui, puis-je parler librement devant ces deux hommes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Cet aventurier, c'est
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réunion de masse autour du feu de bois (PV Naïry, Lyzaël, Liloé, Adam) [FINIT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Regarde autour de toi, les arbres sont en fleurs
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» réunion rp...
» Famille, Amitié, Sang, bataille, réunion ... [PV mon Canard ( Titigre)]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'île principale ... :: ~ La Mer de Neithan ~ :: + La Plage +-
Sauter vers: