AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Le Monde de l'Aithinne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Cet aventurier, c'est
Alix Elwé

~ Administratrice ~

▌Messages : 1048
▌Date d'inscription : 12/09/2010
▌Age : 27
▌Localisation : Clisson - 44

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 18 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Le Monde de l'Aithinne   Ven 7 Jan - 10:16





Le monde d'Aithinne


Au-delà d’un monde se cache
une capacité héréditaire, infime partie
de la population. Les dirigeants de ce monde
se les arrachent pour parvenir à leur fin.
Guerre des talismans, qui la remportera ?





Monde égaré dans l’immensité des âges, dont même le nom originel fut perdu dans les limbes du temps, les affres des combats menés depuis sa création. Terre chaotique à l’histoire tourmentée, où rébellions et combats faisaient rage.

Les trois tribus originelles, créatures nées de la déesse mère Dé Danaë s’entredéchiraient, afin d'acquérir, ce pouvoir tant désiré. La mère avait confié un talisman, symbole et garant de la survie de ces peuples. Si l’une des reliques venaient à disparaitre, c’était voler l’âme du peuples et condamner sa race à l’oublie éternel.
Trois éléments, trois peuples tous distinct et représentant l’un des aspects de leurs origines.

Les elfes, la tribu de l’eau, étaient un peuple puissant et redouté des hommes par la diversité de ses sous race. Peuple s’implantant dans les moindres recoins adaptables et à la fois fixe dans ses croyances. Peuple étrange dans sa manière d’appréhender la vie. Être irréel qui semblait peu se distinguer de la nature elle-même et de ses bêtes.

Pour les humains, le feu, être ardent, emprunt d’une ténacité et d’une force de caractère et d’adaptabilité à toute épreuve. Tel le vif argent, il s’empare et s’impose peu à peu sur le monde alors qu’ils paraissaient les plus faibles d’entre tous, lors du commencement. Et pourtant, peu à peu, courbé sur la terre, de faibles outils en main, ils quittèrent les rivages et firent reculer les immenses forêts de chênes et de hêtre qui recouvraient le monde, leurs ennemies. Bientôt des plaines parsemées de villes fortifiées, de plus en plus grandes, de plus en plus nombreuses peuplaient ce monde. Les hommes que la nature effrayait et qui ignoraient les secrets que cachaient les elfes, ce peuple si mystérieux, les craignaient mais s’acharnaient à copier leur grâce, à reproduire leur chant, à imiter leurs connaissances.

Les nains étaient le peuple de la terre. On disait que leur apparence résultait d’une adaptation à la vie souterraine, au tréfonds des montagnes qu’ils aimaient tant, creusant le roc en d’interminables galeries à la recherche de l’or, des pierres précieuses, du métal. Le nain avaient le cœur aussi dur que le roc qu’ils fracassaient avec leurs masses, d’une force plus important que beaucoup d’humain, ils semblaient inébranlable et immuable dans le temps et l’espace.

Le monde vivait sinon en paix, mais en équilibre, chacun détenait sa place. Balance des forces et des ascendances immuable. Maintient précaire qui dura de longues années mais l’illusion se brisa. Un jour vint où l’homme oublia l’antique religion et ne cru plus en rien, sauf en lui-même. Se rattachant à une religion, à un Dieu unique pour justifier ses actes et sa croyance.
Seul le pouvoir de leur talisman, leur servait de religion. Pierre des monarques, qui gémissait à l’approche d’un roi légitime. Roche qui leur fit croire qu’ils étaient le peuple élu de dieu. Et que le reste des races de cet univers et leurs dieux étaient fait pour le plus profond des enfers gelé de ce bas monde.
Ce sont les hommes qui brisèrent cet ensemble, les hommes et leur nouvelle religion, prônant l’unicité et proclamant la suprématie d’une race élue sur toutes les autres, une seule terre, un seul dieu, un seul roi. C’est au nom de tout ça qu’ils commirent la pire des vilenies…
Ils volèrent le talisman des nains, l’épée d' Alcuynn, accusant les elfes de cet outrage perpétré à l’encontre du peuple des roches. S’ensuivit un long combat ou les peuples se décimèrent mais ceux qui perdirent furent les nains, ayant perdu leur essence, leur force. Petit à petit les naissances se raréfièrent pour finir par s’éteindre.

Les pertes causées par les humains à ce moment là, étant trop importante par rapport a ce qu'il restait de naissance, la race s’éteignit rapidement, perdant ainsi avec eux les connaissances apprises au fil des âges. Aujourd’hui, il n’y a guère de nain dans la race humaine, considérés comme des handicapés, des anomalies. Le commun des mortelles de ce peuple ne font plus le rapport avec cette antique race qui n’est devenu qu’un mythe…

Cela faisait maintenant plus d’une centaine d’année que la guerre s’était achevée avec l’extinction complète de la race naine, histoire ancienne pour les humains mais encore bien gravé dans l’esprit des elfes que même les plus jeune adulte ont connu. Sur leurs gardent depuis lors ils guettaient l’intervention des humains, qui arrivaient a grand pas…





****************

Signa by Dante. Merci ! ♥

Dante Navarre : "Alix, la beauté et le charme de vos yeux n'ont rien à envier aux plus belles étoiles de ces cieux, et c'est en voyant votre sourire que j'ai compris que vous confirmiez certains dires, vous êtes la plus belle. ♥"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legends-of-ashkaras.bbactif.com/
 

Le Monde de l'Aithinne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partenariat :: + Et voici nos partenaires ! +-
Sauter vers: