AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Stella Deschamps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Cet aventurier, c'est
Invité

Invité


MessageSujet: Stella Deschamps   Jeu 28 Oct - 21:53


A vous de jouer



    • Pseudo: Lyuka, Lyu, Kilian Holmes, Laeslo.
    • Âge:17 ans.
    • Localisation (le département suffit amplement):44
    • Niveau Rp (une petite note sur 10 ?):5/10
    • Exemple de rp:
      Spoiler:
       
    • Temps consacré au forum:1 à 2 fois par semaines environ.
    • Comment avez-vous connu Les chroniques des Nouvelles Terres ? Me balançant au gré du vent, j'ai soudain senti une odeur divine m'attirant irrésistiblement. J'ai alors chu sur ce magnifique monde virtuel et... Oui bon d'accord c'est Vic qui m'a fait découvrir. (Et arrête de me frapper.)
    • Avez-vous la preuve qui montre que vous avez pris le temps de lire le règlement? [Validé par Alix]
    • Quelque chose à ajouter ? Pantoufle.




A vous de jouer pour lui.


    • Prénom: Stella
    • Nom: Deschamps
    • Âge: 20 ans
    • Sexe: Féminin
    • Famille: Père marin, mère poissonière. Une Soeur.
    • Profession ou métier : Domestique et garde du corps.
    • Peuple : Demi elfe




Description physique détaillée



Si l'on regarde Stella rapidement, on la remarque immédiatement. D'un côté sa chevelure châtain les jours gris, flamboyants les jours de beaux temps, de l'autre ses yeux vairons (un oeil bleu et l'autre vert. Oui Stella est une fille haute en couleur, AHAH, hm.)D'autre part, la jeune fille est marquée dans le cou d'un tatouage abstrait, également rappelé à côté de son oeil gauche. C'est une personne élancée, finement musclée, et de taille moyenne. Le bout de ses doigts est un peu corrodé par le poison de ses armes d'antan. Faisant très attention à ses toilettes, Stella ne paraîtra jamais (ou presque) négligée. La jeune fille possède un maintien naturel et une peau nacrée qui pourraient la faire se confondre avec une grande dame, si seulement elle avait ce caractère soumis et si peu autoritaire.
.




Description psychologique détaillée



Mademoiselle Stella Deschamps est une jeune femme en apparence extrêmement sympathique et conviviale. Elle n'hésitera jamais à venir vers vous, si elle a un plan derrière la tête, bien entendu, mais ça, vous ne le saurez pas. Stella peut agacer par ses manières, et ses constantes pulsions de liberté. Cependant en creusant un peu, on se rend bien vite compte, que sous la fêtarde se cache une écorchée vive, écoeurée de la société en général, n'hésitant pas à sacrifier autrui pour ses propres besoins. Néanmoins, lorsqu'elle s'attache à quelqu'un, c'est pour la vie, Stella garderas toujours la personne en question dans son coeur, même si elle n'est ni démonstrative, ni désireuse de tout faire pour l'autre. Sa compagnie est toutefois agréable, et elle connaît quelques plaisanteries qu'elle prends plaisir à raconter.
.




Connaissances, Savoir-Faire & Pouvoirs



Autrefois Stella avait du poison au bout des doigts, mais cela devenait trop peu pratique et trop dangereux pour sa santé. C'est pourquoi elle a décidé de garder le poison, mais sous forme de fléchettes, qu'elle attrape sous sa robe. (Accrochées au porte jarretelle). Par conséquent elle a une connaissance des plantes excellente, de par la conception de ses propres poisons. Son pouvoir est une mémoire photographique extrêmement exacerbée (en lisant un livre elle s'en rappellera parfaitement, elle se rappelle des lieux etc.)
.




Divers



Lorsqu'on regarde Stella d'assez près, on se rends compte qu'un petit Gecko Snow Leopard se balade constemment sur elle. Il se prénomme Lak et est un cadeau de son père lorsque celui ci était rentré de voyage.
.




Histoire


Enfance (6 lignes min) : La naissance de Stella fut somme toute assez classique. Un père marin, une mère poissonnière, un mariage, un foyer. Seulement, ce ne fut pas une, mais deux petites filles qui naquirent ce soir d'été un peu pluvieux ci. Des jumelles, de merveilleuses vraies petites jumelles.Stella et Morgane. L'étoile et la Mer. Quoi de plus naturel pour un marin. Stella et Morgane commencèrent donc à grandir au sein du petit foyer. Bien vite, on se rendit compte que Morgane avait plus de difficultés motrices et mentales. Elle était plus lente, avait parfois des réactions violentes et incompréhensibles. Les deux jeunes filles étaient pourtant toujours très liées. Leur père était souvent absent des mois durant, partant sur son bateau et leur ramenant des merveilles, comme les gecko, bibelots, bijoux (de camelote). Stella rêvait alors des terres d'outre-mer, ces lieux lointains qui semblaient si riches, si opposés à sa misère. Elle ne pensait qu'aux belles choses d'ailleurs, ne pensant qu'au "plus loin que l'horizon", son évasion, sa douce évasion. Car sa soeur devenait de plus en plus difficile à gérer, ce qui impliquait que leur mère passait beaucoup plus de temps avec cette dernière. Et puis papa toujours absent. Elle commença à idéaliser son père. Même le jour du tatouage. A l'époque, les marins devaient tatouer sur leur bras leur appartenance à un chef. Seulement leur père, un brin rebelle, n'avait fait que des tatouages personnels.

Les quais, de bon matin. Stella et son père, main dans la main, se rendaient au marché pour aller voir maman et Morgane. On repérait facilement leur stand au fort fumet s'en dégageant à cent mètres à la ronde. Partout des paysans criaient à propos de leurs laitues, de leurs cochons, de leurs enfants. C'était un univers si coloré, si vivant, Stella détestait ça. Tout le monde brillait trop. Elle ne pouvait se démarquer. Ici elle n'était que la fille de la femme aux poissons. Tandis que sur les pontons, elle était la fille de Hakem le Robuste. Elle était remarquée et respectée. Seulement ce matin là, mieux aurait fallu que le renommée fut moindre. Un vieux marin passant par là interpella soudain Hakem.

-Eh, le Robuste. Y a du rififi dans l'air pour toi. Parait qu'tu t'es pas soumis à la loi des tatouages?
-C'est mon choix.
-Ca va pas l'être longtemps, regarde qui s'amène!

Et le vieux de partir dans un fou rire déchaîné et inquiétant. A ce moment, Stella ne comprenait pas tellement ce qui lui arrivait. Mais elle pressentait le danger. En effet un immense marin plein de cicatrices s'avançait d'un pas lourd et déterminé. Son regard sombre fixait Hakem d'un air mauvais. Et ses mains grosses comme des assiettes ne lui disaient rien qui vaille. Stella pressa son père de sa petite main. Elle avait soudainement très envie de faire pipi, sans pouvoir expliquer cela.

-Toi, le Robuste. Tu tends ton bras et tu prêtes allégeance à Gargottum le Braqueur.
- Je ne prêterais aucune allégeance, mon ami. La liberté est mon seul maître.
-Mauvaise réponse.

Alors la brute empoigna la jeune Stella, et sans que son père puisse rien y faire, malgré son surnom, la petite fut emmenée dans un hangar plus loin. Deux gorilles en gardaient l'entrée, et malgré les efforts de son père, rien ne pouvait la libérer des griffes du Braqueur. Celui ci l'attacha à la table et empoigna alors un outil en forme de peigne, et un petit marteau. Stella vit avec horreur l'homme plonger le peigne dans l'encre. Elle ferma les yeux fort, très très fort. Espérant se réveiller. Malheureusement la douleur fut bien réelle quand l'outil s'enfonça dans son cou, et la petite se mit à crier, crier et pleurer. Au dehors, Hakem s'affolait. Le tatouage, elle était trop jeune pour le tatouage. Et pourtant. Gargottum s'appliquait. Deux heures plus tard, alors qu'elle croyait cela enfin fini, la douleur fut plus terrible encore. Le coin de l'oeil. Le coin de l'oeil! Stella s'évanouit. Lorsqu'elle se réveilla, elle avait l'oeil gonflé, et le cou plein de sang. Un bandage avait était enroulé autour de son cou. Gargottum la regardait, assis dans un coin de la pièce. Il se leva finalement et l'empoigna, comme à l'aller. Hakem était toujours devant la porte. Se rongeant les sangs. En voyant sa petite sortir, il poussa un soupir de soulagement, qui se figea en voyant le bandage et le coin de l'oeil.

-Tu... te.... As tu seulement osé, Braqueur?!
-Si tu ne prêtes pas allégeance, ta progéniture le fera à ta place, le Robuste. C'est dans le serment des marins.
-Quoi?! Non! Non! Tatouez moi à la place elle... elle n'a pas mérité ça..
-C'est trop tard. Elle travailleras pour moi dès ses onze ans. Il n'y a pas d'alternative.

Hakem le Robuste afficha une mine dépitée. Il savait que l'autre avait raison. Mais il allait tout faire pour changer cela. En rentrant à la maison, maman pleura beaucoup. Non, elle refuserait que sa fille parte. Il en était hors de question! Elle accusa Hakem d'être seul fautif de la perte prochaine de leur fille. Pourquoi ce besoin viscéral de liberté?! Maintenant leur fille était contrainte de ne même plus choisir sa vie. Hakem voyait les choses sous un autre angle. Il pensait à la sécurité de la fillette. Onze ans? Sur un bateau de marins? Non seulement les femmes portaient malheur sur les bateaux mais... C'est là qu'il réalisa. C'était un assassinat programmé. Les marins ne supporteraient pas que la fillette fasse partie de l'équipage. Elle serait tuée! Il fallait trouver un moyen de la sortir de là.

Il n'osa cependant pas en parler à sa femme. Comment annoncer qu'on a pratiquement fait programmer le meurtre de sa propre fille? Un jour, en se rendant au marché, Hakem recouvra un (sombre) espoir.
« Par le décret qui suit, le Seigneur Elric Lonstend proclame que tout paysans qui fera don d'un, ou de plusieurs, de leurs enfants verra sa taxe sur sa production diminuer de 10% par enfant âgé de 10 ans offert. Si vous êtes intéressé vous pouvez confirmer l'affaire avec l'intendant du château. »
Il se fichait royalement de la taxe. Mais chez le seigneur, sa fille serait protégée. Aucun marin ne viendrait jamais la chercher. Il alla donc en parler à sa femme. Stella approchait à présent de ses huit ans, et il était temps d'y penser. Mais la mère se mit à hurler, que l'un ou l'autre revenait au même puisqu'elle serait arrachée à sa famille de toutes façons, et qu'en plus de cela ce serait un an plus tôt chez le seigneur. Qu'il n'avait donc réellement aucune conscience ni morale, et qu'elle ferait mieux de le fuir, si jamais il n'y avait tous ces on-dits dans la société.
Hakem se résolut donc à sa dernière alternative. Aller tuer le Braqueur.

La veille de son départ, au dîner, Hakem n'exposa en rien son plan, et annonça simplement qu'il allait repartir en voyage le lendemain. La petite Morgane se mit à hurler de bonheur (sa maladie ne s'arrangeait pas et ses réactions étaient tout à fait excessives).

-CADEAUUUUX?!
-Oui Morgane, il y aura des cadeaux. Bien sûr. D'ailleurs j'en ai un pour chacune d'entre vous, ce soir même.

Dans les yeux des deux petites vinrent s'allumer des étoiles. Aucune d'elles n'étaient consciente que ces colliers n'avaient aucune valeur marchande. Mais chacune d'elle avait son propre pendentif doté d'une pierre verte pour l'une, bleue pour l'autre. Elles se sentaient toutes deux comme des princesses à présent. Après le dîner, lorsque les deux petites furent couchées et endormies, Hakem ne put se résoudre à tromper sa femme et lui avoua tout ce qu'il comptait faire. Sa femme tenta bien de l'en empêcher mais rien ne marcha. Seulement la petite Morgane faisait des insomnies. Et elle s'était levée et avait tout entendu. Ne comprenant pas bien ce que cela signifiait, elle retourna se coucher, perplexe. Seulement leur père ne revint jamais. Lorsqu'il fut évident qu'Hakem était mort, Morgane entra dans une rage folle, comprenant simplement dans les propos de papa et sa disparition que c'était Stella qui avait tué papa. Elle se mit alors en tête de tuer sa soeur. Son esprit simple ne voyait pas d'autre issue. Stella ne comprenait pas. Elle était à présent tout simplement terrifiée par sa soeur et leur lien se brisa.
Leur mère ne pouvant gérer seule une telle situation se résolut finalement, le jour de ses dix ans, à envoyer Stella chez le Seigneur Lonstend.


Jusqu'au début du voyage (6 lignes min)Stella arriva donc chez le Seigneur Lonstend. Pour elle il n'était pas question de protection. Leur père les avait abandonnées. Et quelque part elle le comprenait. Elle l'idéalisait de toutes façons, voyant en son père l'image de l'Homme libre et sans lois qu'elle rêvait d'être. Pour elle sa soeur voulait la tuer, certes, alors pourquoi pas l'envoyer elle dans ce trou à rat?! Qu'avait donc mérité Stella pour se faire détester ici par sa famille? Papa n'était pas mort, ça non. Elle se refusait d'y croire. Et voila qu'on l'assignait à la protection d'une gosse qu'elle n'aimait pas vraiment. Noémia. Quel nom prétentieux. Stella avait été choisie parce qu'ayant vécu dans la rue, elle savait donner des coups de poings. Seulement maintenant qu'elle se trouvait au château, Stella s'était juré de devenir une grande dame maniérée. Plus de coups de poings, de crasse. Elle serrait souvent son pendentif vert contre son coeur. Et Lak lui tenait toujours compagnie. Stella s'amusait d'ailleurs régulièrement à terrifier Noémia grâce à Lak. Ce n'était pas que Stella détestait foncièrement la petite. Mais elle la jalousait, ça, pour sûr. Toutes ces belles robes, ces VRAIS bijoux. Stella pouvait à présent distinguer le toc du vrai brillant et cela la déprima de longues semaines. Elle détestait ce château et ces gens, elle aurait souhaité les gouverner, tous, et les forcer à manger de la soupe au pain. De la mie de pain dans de l'eau chaude. Qu'ils sachent un peu. Ce à quoi tous ici avaient échappé. Et puis, au fur et à mesure, Stella découvrit qu'il ne servait à rien d'être revêche, et qu'on arrivait beaucoup plus facilement à son but en étant sympathique. A noter que sympathique ne voulait pas dire gentille. C'est ainsi qu'elle se mit pour la première fois à parler avec Victoire. Elle avait de jolis objets, et Stella les convoitait beaucoup. Elle essaya de manipuler Vic' comme elle le faisait avec les cuisiniers quand elle avait faim, le maître d'armes ou autres. Mais Victoire était tellement terre à terre, qu'il était impossible de vraiment la mener par le bout du nez. Et puis, petit à petit, Stella se surprit à apprécier Victoire, à s'attacher à elle. Jusqu'à devenir une véritable et forte amitié. Seulement Victoire ne souhaitait pas s'échapper et cela agaçait profondément Stella. Surtout depuis qu'elles étaient capable de se battre convenablement. Récemment, Stella en avait eu marre de ces petites capsules au bout des doigts et les avait transformées en fléchettes. Elles étaient très efficaces, et à deux auraient pu s'enfuir aisément. Puis la guerre fut déclarée. Régulièrement, des hommes venaient "satisfaire leurs besoins hormonaux", au grand désaroi de Stella. Cela renforça encore son profond dégoût pour l'humanité. Qu'ils crèvent, tous! Moi, je fuirais; C'est ainsi qu'elle annonça à Victoire qu'elle prendrait le chariot.
Seulement depuis quelques temps, des gens disaient l'avoir apperçue aux alentours du château, à deux endroits différents au même moment. Stella avait beau leur répéter que non, c'était impossible, la suspicion se faisait de plus en plus grande. Les gens commençaient à la prendre pour une sorcière. Il fallait absolument qu'elle résolve ce mystère, si elle voulait pouvoir partir par le chariot de ce soir. Soudain, une idée la traversa et lui glaça le sang. Sa soeur. Sa soeur était revenue et avait décidé de la tuer. Il fallait mettre en place un plan d'action. Et surtout ne rien dire à Vic', cette gourde aurait été capable de retrouver Morgane pour lui expliquer.
Le soir venu, elle monta donc dans le chariot. La guerre éclatait aux frontières et au château juste à ce moment là. Lançant un regard vers le château, Stella eut un pincement au coeur en pensant à Vic. Mais il fallait qu'elle s'en tienne au plan. Le feu, les cadavres partout. Mais le chariot bien là. Soudain, elle la vit, au loin. C'était facile, c'était son sosie. Tout simplement son sosie. Alors, Stella démarra le plan. Elle cria le nom de Morgane, et lorsque celle ci se retourna, mis le feu au chariot. Il était plein de paille, et tout le monde commença à s'enflammer. Sauf elle qui avait prévu (grâce à sa connaissance des plantes), un onguent que le feu ne pouvait attaquer et s'était enduite avec. Elle décrocha son amulette, la lança sur le chariot et partit, partit en courant, le plus loin possible.

-Pourvu que mon plan ait marché!


Le jour de votre départ (6 lignes min)Lak sur son épaule, cela faisait maintenant plusieurs jours que Stella était retournée à la vie dans la rue. Elle le vivait d'ailleurs très mal. Elle avait perdu son "Amulette" et puis elle ne pouvait plus porter ses belles robes sans les salir. De plus, elle était obligée de se cacher constemment, la peur la tenaillant jour après jours. Le cinquième jour, Stella finit par se convaincre que sa soeur avait été dupe, et était repartie. La jeune demoiselle se rendit donc près d'un étal de fruits. Elle mourrait de faim et n'avait d'autre choix que de voler. C'est alors qu'une masse sombre lui fondit dessus et l'abattit au sol dans un bruit sourd.

-... Mo...Morgane?!
-Tu... As....TUE....PAPA!

Morgane commença à étrangler sa soeur, avec une emprise incroyablement ferme. Stella ne pouvait se débattre, et Lak ne pouvait rien y faire non plus. C'est alors que Stella dut se résoudre au pire. Alors que sa vue commençait à se brouiller, la jeune femme rassembla ses forces et farfouilla du côté de son porte jarretelle. Elle finit par saisir une fléchette qu'elle enfonça dans sa soeur. Stella se releva, sonnée, titubante, hébétée. Autour d'elle, les commerçants commençaient à réaliser ce qui venait de se passer. Certains commençaient à crier au meurtre. Alors, Stella commença à paniquer. Il fallait qu'elle fuie. Mais par où, comment?! La réponse s'imposa à elle.

-Les quais! Souffla-t-elle

Et elle s'élança à perdre haleine, en direction des bateaux, de ces mats, et de ce "plus loin que l'horizon". Ne sachant absolument pas comment faire autrement pour échapper aux paysans qui commençaient à la poursuivre, Stella réagis à l'instinct. Elle sauta donc dans le premier bateau venu et se cacha dans un tonneau. Lorsque la situation lui sembla plus calme, elle sortit la tête et réalisa alors subitement qu'ils étaient à présent en pleine mer et que d'autres personnes se trouvaient à bord avec elle.
.
.


Des projets pour votre Perso ?



Stella va laisser s'exprimer son instinct de liberté, son côté manipulateur et ses manières, elle va se sentir plus à l'aise que jamais, mais écorchée vive au fond et détestant tout le monde. Peut être qu'elle apprendra à re-faire confiance aux autres, au fur et à mesure.




Dernière édition par Stella Deschamps le Ven 29 Oct - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Cet aventurier, c'est
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Stella Deschamps   Ven 29 Oct - 10:43

Et bien Stella =) je te souhaite la bienvenue, rien ne manque, donc tu peux jouer, je te valide dès à présent =D
Revenir en haut Aller en bas


Cet aventurier, c'est
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Stella Deschamps   Ven 29 Oct - 13:35

Ah, Bragafouek !
Merci de la rapidité! Je crée un topic pour monter sur un petit bateau, c'est ça?
Revenir en haut Aller en bas


Cet aventurier, c'est
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Stella Deschamps   Ven 29 Oct - 14:36

ça va aller ouii ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Cet aventurier, c'est
Alix Elwé

~ Administratrice ~

▌Messages : 1048
▌Date d'inscription : 12/09/2010
▌Age : 27
▌Localisation : Clisson - 44

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 18 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Stella Deschamps   Sam 30 Oct - 20:45

Bienvenue parmi nous Stella ! En espérant que tu te plaise içi Wink

****************

Signa by Dante. Merci ! ♥

Dante Navarre : "Alix, la beauté et le charme de vos yeux n'ont rien à envier aux plus belles étoiles de ces cieux, et c'est en voyant votre sourire que j'ai compris que vous confirmiez certains dires, vous êtes la plus belle. ♥️"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legends-of-ashkaras.bbactif.com/


Cet aventurier, c'est
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Stella Deschamps   

Revenir en haut Aller en bas
 

Stella Deschamps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Stella griffon x caniche de 6 ans (dép 29)
» Si longtemps! [Stella]
» Rendez-vous Aurélien Deschamps
» Lila Estève-Deschamps
» [Juillet] Pullip Tokidoki Super Stella
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Là où tout commence. :: ~ Le Coin des Présentations ~ :: + Rest In Peace +-
Sauter vers: