AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Victoire Boulanger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Cet aventurier, c'est
Victoire Boulanger

~ Domestique ~

▌Messages : 135
▌Date d'inscription : 25/09/2010
▌Age : 28

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 20 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Victoire Boulanger   Sam 25 Sep - 18:34


A vous de jouer



    • Pseudo:Kalyta, Mathew Knox...
    • Âge:20 ans
    • Localisation (le département suffit amplement): Vendée ^^
    • Niveau Rp (une petite note sur 10 ?): Cela fait un moment que j'ai arrêté le rpg (mais j'ai lut Robin Hobb et ça donne envie de s'y remettre ^^) donc je vais dire 5.
    • Exemple de rp:
      Spoiler:
       
    • Temps consacré au forum: Je dirais 2 fois par semaines, environ.
    • Comment avez-vous connu Les chroniques des Nouvelles Terres ? Par la publicité faite sur Kiowenai.
    • Avez-vous la preuve qui montre que vous avez pris le temps de lire le règlement?Si, c'est cela même ^^ Validé par Eäréwen Lewis
    • Quelque chose à ajouter ?Heu non.




A vous de jouer pour lui.


    • Prénom:Victoire
    • Nom:Boulanger
    • Âge:20 ans
    • Sexe:féminin
    • Famille:Son père était boulanger (d'où le nom de famille), sa mère est la fille d'un forgeron. Elle ignore si elle a eu des frères et soeurs mais elle suppose que oui. En tout cas sa famille est certainement morte dans l'attaque contre le château de Lonstend.
    • Profession ou métier :Elle a été domestique dans le château de Lonstend puis la servante et protectrice de la fille cadette du seigneur. Mais au vue des évènements et de son arrivée sur l'île Victoire va certainement chercher un nouvel emplois (chasseuse de prime et danseuse de rue certainement)
    • Peuple (liste des peuples Ici): Humaine




Description physique détaillée



Qu'est ce que l'on voit quand on regarde Victoire ? Personnellement je vois une jeune femme de taille moyenne, je dirais un mètre soixante dix pour cinquante six kilo. Elle fait du sport c'est certain, un corps mince mais musclé. Pas de muscles saillants mais des jambes longues et fermes, et des bras durs habituer à bouger. Un corps souple et agréable à regarder. Mais pour quelqu'un qui aime les femmes musclés. Elle n'a pas ce que l'on appelle "le charme", elle est agréable à regarder mais il y a quelque chose en elle qui n'incite pas au "coup de coeur". Serais se ce regard franc et intransigeant ? Deux yeux marrons qui montre toute la résolution qui se cache dans ce corps, une bouche pulpeuse mais gercée. En faite, sa beauté réside uniquement dans sa longue chevelure auburn. Il est dommage d'ailleurs que ses cheveux soit rêches. Si je la regarde de plus prêt je vois une femme qui travaille, comme l'indique les cales dans ses mains, les genoux abimés et la cornes de ses pieds dur comme de l'acier. Ah! Il y a aussi une cicatrice, bien laide mais pas très grosse, au niveau de l'épaule gauche. Une cicatrice droite certainement dut à un objet tranchant.
.




Description psychologique détaillée



Victoire Boulanger s'est forgé au fil des années une personnalité entière qu'elle refuse de remettre en question. Pour elle la vie n'est pas un cadeau des cieux, ce n'est pas non plus une fatalité. A son sens on vit du mieux que l'on peut et cela suffit. C'est pour cela qu'elle accepte de faire des sacrifices pour aider sa famille et avoir un confort de vie. C'est aussi pour cela qu'elle travaille assiduement et ne rechigne jamais. Les plaintes sont une perte de temps et seul le travail, l'activité, permet de constuire un lendemain. Victoire est ce genre de personne terre à terre, trop peut être. Elle n'a jamais écouté son coeur, ses passions. Elle aurait aimé vivre de la musique, mais à quoi bon s'enfermer dans une vie de liberté miséreuse ? Elle aurait aimé ne pas résister aux avances de l'écuyer du seigneur voisin, mais si elle l'avait fait elle aurait risquer d'être enceinte ou de, pire, tomber amoureuse et alors elle aurait souffert d'une séparation inévitable. Victoire, vous l'avez compris, est excessivement rationnelle.
Pourtant elle croit aux mauvais sort, aux miroirs brisés. Elle voit tout se qui sort de la normalité comme une forme démoniaque. Ainsi elle n'a jamais approcher une échelle ou un chat noir, et cette femme qu'on disait magicienne, elle l'a toujours évité. Et oui, paradoxalement, elle est superstitieuse. Mais rassurez vous elle ne va pas s'enfuir aux moindres inconnues. C'est quelqu'un de social, aimable et avec un certain humour. Quand elle connait la personne (ou quand elle n'en a rien à faire) elle va jusqu'à ce lâcher et alors son humour un peu grinçant fait mouche. Si vous avez la chance de gagner sa confiance elle pourra vous faire des confidences.
J'aurais aimé vous dire que à partir de cette confiance une amitié inéltarable naitra mais hélas non. Victoire vous sera fidèle du mieux qu'elle peut, mais quand sa propre personne risque de souffrir. Voir de périr. Victoire disparait. Sa fidélité à ses limites, elle aimerait vaincre cette limite, pouvoir donner vraiment sa vie pour autrui, allez au bout de son devoir. Mais pour le moment, elle ne peut pas.
.




Connaissances, Savoir-Faire & Pouvoirs



Victoire à plusieurs talents. Elle sait faire du pain, cultiver le blé et reconnaitre les plantes comestibles. Elle sait aussi entretenir une maison, recevoir des invités et même coudre. Elle chante, danse, avec beaucoup de talent et raconte les histoires si bien qu'on s'y croirait. Elle sait aussi combattre avec deux anneaux dans un style de combat proche de la capoera. Où elle se sert de ses talents de danseuse pour achever l'ennemi.
.




Divers



Elle est partie avec uniquement ses deux anneaux de combat et un pendentif orné d'une pierre coloré, sans valeur, qui avait appartenu à sa meilleure amie. En chemin elle a gagné un peu d'argent en dansant pour s'acheter un sac de toile où elle a mit une tenue de rechange.
.




Histoire


L'enfance
Judal, le petit territoire de Lonstend, il y a 20 ans.

« Par le décret qui suit, le Seigneur Elric Lonstend proclame que tout paysans qui fera dont d'un, ou de plusieurs, de leurs enfants verra sa taxe sur sa production diminuer de 10% par enfant âgé de 10 ans offert. Si vous êtes intéressé vous pouvez confirmer l'affaire avec l'intendant du château. »

Les murmures s'élevèrent dans la foule de paysans. Agriculteurs, éleveurs ou forgerons, ils avaient tous à y gagner dans ce marché. Mais sacrifier ainsi un être de leur sang au profit d'un confort meilleur, n'est ce pas affreux? Dès que l'émissaire envoyé par le Seigneur Lonstend fut hors de porté et qu'il ne pouvait plus les entendre, les langues se délièrent. Chacun y allait de son point de vue, certains s'opposaient avec virulence contre ce traité ignoble: « Lonstend devrait simplement baisser la taxe! On crève la faim pour qu'il s'engraisse, ce ne serait que justice qu'on est plus de moyens!! » criaient – ils. En face on répliquait que le Seigneur n'obligeait personne, que cela prouve sa bonté. Avec la servilité dut aux soumis ils trouvaient les meilleurs excuses à leur seigneur pour justifier ce marché. « il n'a certainement pas autant de moyens que vous le croyez! », « Il se doit d'élever ses enfants! » et autres arguments, Mais dans ce débat, celui qui prenait de plus en plus d'importance et conquérait le plus de cœurs était celui que le Seigneur Lonstend n'obligeait personne.
Et c'était là l'objectif recherché par Elric de Lonstend. En n'obligeant pas son peuple à offrir une progéniture il s'assurait qu'il ne se rebelle pas. Oh! Il y aura des opposants mais très vite ils s'éteindront quand ils verront que lui, Elric, ne vient pas dans leur demeure chercher son dut. Il gardera une image d'homme bon et, les familles seront plus encline à sacrifier un enfant. Ce n'est que de la stratégie de taverne qui ne peut fonctionner que sur ceux qui souffre de la misère. Mais son plan réussit et quelque mois après le personnel du château était renouvelé.

Parmi les familles qui voulaient donner leurs enfants contre une meilleure vie, il y en avait une dont le débat faisait grand bruit dans le village. Ramnes Boulanger voulait convaincre son épouse de donner leur enfant pas encore né. Le jeune homme qui venait d'épouser la fille du forgeron il y a de cela juste un an trouvait la proposition du Seigneur Lonstend juste et inespérée. Les Boulanger, qui comme il était courant à l'époque porte le nom de leur profession, avait du mal à faire tourner boutique. Le manque d'argent les empêchaient d'embaucher un salarié et la grossesse de Elia n'aidait pas. Pour Ramnes un enfant maintenant c'était courir à la ruine. Alors que si il le donnait non seulement ils y gagnaient une plus grande recette mais en plus leur progéniture ne connaitrait pas la misère. Son raisonnement était logique, évident, mais aussi immoral. Il lui fallut du temps pour convaincre sa femme...

_Elia chérie, nous ne pouvons pas continuer comme ça. Nous accumulons les dettes, hier encore Frederics nous a prêté un petit tonneau de petit salé. Je ne sais même quand je pourrais le lui rembourser...Elia tu comprend la nécessité de donner ce petit ? Il ne sera pas malheureux au château et puis avec de la chance nous pourrons même le voir les dimanches.
_Ramnes...D'accord, je comprend même si donner notre premier enfant me tue...Promet moi de tout faire pour que dans les dix années où nous l'aurons à nos coté de faire en sorte qu'il s'en sorte dans la vie. En dix ans nous nous devons de lui faire savoir tout se qu'il faut. Je ne veux pas qu'il n'ai aucun héritage de sa famille. A défaut de bien matériel et d'amour, offrons lui une bonne éducation.
_Promis mon amour, promis. Comment veux tu qu'on l'appelle ?
_J'y ai beaucoup réfléchit depuis le décret . Que dirais tu de Désiré ?
_Affreux ! Les autres vont se moquer de lui ! J'ai une bien meilleure proposition.
_Ah? Vas y je t'écoute.
Dans un sourire Ramnes répondit: Chevalier si c'est un garçon et Victoire si c'est une fille. Ainsi notre enfant ne pourra que réussir dans la vie.

Adolescence jusqu'au départEt trois mois après cette conversation naissait une adorable petite fille prénommée Victoire. Son père tient sa promesse et elle eu dix années d'éducation intensive. Jusqu'à ce qu'elle sache marcher sa mère lui apprit toutes les histoires qu'elle connaissait, lui inculquant un esprit superstitieux et méfiant vis – à – vis de l'inconnu. Elle lui fit connaître aussi un grand nombre de chansons, lui apprit à réparer un linge et à être polie avec les autres. Ensuite, maintenant qu'elle savait marcher, son père l'emmena aux champs et aux bois. Au début c'était pour apprendre à reconnaître les plantes, les outils puis quand elle put, elle apprit à entretenir un champs de blé, à les moudre et à faire du pain. L'enfant ne s'arrêtait pas là, quand elle rentrait le soir elle aidait sa mère à l'entretient de leur modeste maison. Jamais ses parents ne lui cachèrent son destin, ils la préparèrent au départ vers le château avec fermeté. « il ne faut jamais se soustraire à son destin! » lui disait il quand elle pleurait à l'idée de les quitter. Et quand elle lui demandait pourquoi ils l'avaient vendu, il répondait d'un ton sec « Tu préfère nous voir tous mourir ? Non ! Il y a des sacrifices à faire pour le bien de notre famille, et ce sacrifice est ton départ dans le château ! »; Elia trouvait son époux dur et elle lui disait dès qu'elle le pouvait, au creux de leur lit de paille. Pourtant c'est cette dureté qui donna à Victoire un caractère aussi fort. Aucun enfant qui n'alla au château des Lonstend n'était mieux préparé qu'elle. Elle ne pleurait pas, son regard était décidé et elle n'eut aucun mouvement vis-à-vis de ses parents. Victoire se soumettait à son destin car il le fallait, car c'était la meilleure chose à faire. On n'obtient rien sans en payer le prix. Ces dernières années lui avaient donner le goût du travail bien fait, la nécessité à payer de sa sueur pour faire tourner la maison, l'importance d'anticiper les évènements à venir, comme la pluie ou la neige, pour ne pas les subir. Et elle savait aussi la force de la musique qui réconforte les jours difficiles, la joie qu'apporte de bonnes relations avec son entourage. Victoire n'en voulut jamais à ses parents de l'avoir vendu ou de lui avoir volé son enfance.

De nos jours, château des Lonstend.

Cela fesait un plus de dix ans que Victoire vivait au château seigneurial. Elle avait grandit, physiquement, moralement et socialement. Surtout socialement, en effet la jeune femme était entrée au château comme simple domestique de chambre. Mais son talent pour le chant et sa politesse furent vite remarquer par son entourage et particulièrement par une certaine demoiselle. Mademoiselle Aliénor de Lonstend, fille cadette du Seigneur Elric, qui ne gouverne qu'un très faible territoire de Judal que le roi dans sa bonté lui a offert, aimait se promener dans le château en courant à tout va. Agée de quatre ans de moins que Victoire, Aliénor aimait les beaux vêtements, ses poupées, manger se qu'elle n'a pas le droit d'avaler, et surtout, les histoires. Or quand la demoiselle entendit une bonne chanter une chanson parlant de fées et amour, elle ne put s'empêcher d'en ordonner une deuxième. Puis une troisième, puis une quatrième...Tant et si bien que Aliénor demanda à remplacer sa servante personnelle par Victoire. Elric accepta (cela ne changeait pas grand chose) et c'est ainsi que Victoire devint la servant de la deuxième fille du Seigneur de Lonstend.
Son travail n'était pas difficile, il consistait à répondre à tout les besoins de sa maitresse, à lui préparer son linge et à la protéger. Oui, protéger. Car le royaume résonnait déjà des murmures de la guerre. Personne ne l'affirmait mais la situation politique de Judal vis-à-vis des autres pays n'était pas bonne. Aussi, afin d'augmenter la sécurité auprès de ses deux filles, Candice et Aliénor, le Seigneur fit apprendre à leur servantes principales respectives les bases du combats.

Victoire commença son entrainement à quatorze ans, elle le partageait avec Stella, la servante choisit par mademoiselle Candice, et Noemia celle qui sera chargée du troisième enfant que portait sa seigneurie Aurore de Lonstend. Le maître d'arme, un vieux soldat, était effaré par les difficulté que rencontrait ses élèves. Noemia avait peur de se couper avec la lame, Stella refusait de raccourcir ses jupes pour plus de commodité et Victoire confondait danse avec combat. Après des mois d'acharnement il finit par (presque) gagner gain de cause en leur trouvant à chacun l'arme qui leur fallait. Noemia trouva en le poignard une arme petite, vive, où il y avait peu de risque pour elle et qui correspondait à son tempérament un peu craintif et trop spontané. Stella préféra ces faux ongles que l'on fabriquait alors au moyen – âge. Dans leur bout on pouvait glisser une substance qui, quand on les enfonçaient dans quelque chose (ou quand on ouvrait le bout des ongles), la substance sortait. Stella y mit naturellement du poison, ce procédé démoniaque convenait totalement à son coté fourbe, propre sur soit. Quant à Victoire elle tomba amoureuse de deux anneaux aussi tranchant qu'une scie. La jeune femme avait un petit peu raccourcit ses jupes afin de pouvoir se mouvoir avec aisance et dans sa ceinture y avait cousu des petits mousquetons pour y accrocher ses deux anneaux. Avec ces derniers elle pouvait inciser n'importe quelle chair et grâce à son talent pour la danse, elle se mouvait avec facilité et rapidité. Arrivée vers l'âge de 21 ans les trois jeunes femmes savaient combattre plus que convenablement. Mais cela n'empêcha pas la guerre de frapper à leur porte. Situé à proximité de la frontière, le petit territoire de Lonstend menaçait d'être envahie.

_ Fuyons ! Viens avec moi avant que ça devienne critique !
_ Je ne peux pas Stella, je ne vais pas laisser mademoiselle Aliénor ici.
_ Et pourquoi pas ?! Tu ne lui dois rien Victoire! Ce n'est pas une vie que l'on a ici, tu es vraiment heureuse ? Heureuse d'être enfermée tout les jours à t'occuper de la fille de ton Seigneur ?
_ Je ne suis pas malheureuse. Et si tu pars que vont devenir tes parents ?
_ Je me fous d'eux comme d'une guigne ! Ils m'ont vendu Vic ! Ils nous ont vendus ! Allez vient, on s'en va !
_ Pars mais moi je reste. Mes parents ont dut m'envoyer ici pour vivre, et je ne me plains pas. J'ai ici gite et couvert. Si je choisissais une autre vie, celle de saltimbanque par exemple, je n'aurais pas le confort que j'ai là. Je sais, j'y gagnerais ma liberté, mais à quoi bon la liberté si elle me fait vivre dans la misère ? Et puis, j'aime bien mademoiselle Aliénor. Je ne veux pas la laisser seule avec un pays au bord de la guerre. A mon sens, l'enfermement que l'on vit, le travail que l'on fait, est un mal pour un bien Stella.
_ Un mal pour un bien ?! Et nos corps que l'on donne aux soldats quand ils rentrent du front, ça fait partie de notre lot à payer ? Vic' tu es intelligente mais là tu fais preuve de stupidité ! Désolée mon amie mais moi je pars cette nuit. Il y a un convoi qui se prépare et j'y serais.

Départ pour ReviaFinalement Stella ne prit pas le convoi, pour la bonne raison que la guerre avait déjà franchit les portes de Lonstend. Le château fut assiégé cette nuit là, Victoire en entendant le tocsin emmena Aliénor de Lonstend avec elle vers les cuisines pour sortir dehors le plus discrètement possible. Elles traversèrent un champs de bataille qui le fit monter la bile aux lèvres. Elles coururent comme elles pouvaient, Victoire découpant tout se qui se mettait en travers leurs chemin sans prendre conscience de se qu'elle faisait. En route elles virent le convoi préparé par les paysans, il n'en restait que des corps calcinés et des amas de bois brulés. Victoire reconnut, parmi les morts, le pendentif de Stella qu'elle ramassa en toute hâte en retenant la boule de désespoir qui lui montait dans la poitrine. C'était l'Enfer. Aliénor pleurait en tenant la main de Victoire qui ne pensait qu'a mettre sa maitresse en sécurité. Je suis née pour la servir, c'est mon devoir. Je suis née pour la servir.

« Candice!! »

Un cri, non un hurlement. Aliénor lacha la main de Victoire et se précipita vers sa sœur. Victoire hurla pour qu'elle revienne, qu'elle ne se jette pas dans la gueule du loup ! Par Dieu faite la revenir ! Victoire eu un temps d'arrêt, une seconde où le temps se figea: Je dois aller la chercher ! Je dois lui prend la main et la forcer à entrer dans la forêt. Si elle continue elle va mourir, comme Stella, Noemia et sa soeur...Mais si j'y vais, je vais mourir moi aussi ? Si je la rattrape, vais – je me prendre une flèche ? . La seconde passa, le temps reprit sa course et Aliénor de Lonstend s'écroula sur le sol frappé par un archer adversaire qui hurla, avant que le cadavre ne touche le sol « Gloire! La famille Lonstend est à terre! Gloire et mort à Judal ! ». Victoire serra les dents en s'enfuit dans la forêt.
Combien de temps à t-elle courut? Combien de jours se sont ils écoulés depuis le massacre ? Un mois ? Une année ? Aucune idée mais un jour Victoire arriva sur un port, puante, affamée de n'avoir manger que le produit de ses récoltes et de sa chasse. Elle prit le premier bateau qui quittait le pays en se promettant que la prochaine fois elle ne s'enfuirait pas.
.


Des projets pour votre Perso ?



Je n'ai pas d'objectif définit, mais Victoire va chercher à affronter ce qui l'a paralysé lors de l'attaque de Lonstend. Elle va aussi voyager à travers l'île et remettre en cause toute ses supersitions et croyances.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Alix Elwé

~ Administratrice ~

▌Messages : 1048
▌Date d'inscription : 12/09/2010
▌Age : 27
▌Localisation : Clisson - 44

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 18 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Victoire Boulanger   Sam 25 Sep - 19:22

Superbe fiche, histoire très touchante ! J'adore ! Bonne continuation sur Revia Very Happy

****************

Signa by Dante. Merci ! ♥

Dante Navarre : "Alix, la beauté et le charme de vos yeux n'ont rien à envier aux plus belles étoiles de ces cieux, et c'est en voyant votre sourire que j'ai compris que vous confirmiez certains dires, vous êtes la plus belle. ♥️"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legends-of-ashkaras.bbactif.com/


Cet aventurier, c'est
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Victoire Boulanger   Dim 26 Sep - 7:38

Bonjour & Bienvenue sur Revia =)
Et bien, je ne vois rien à redire, c'est très bien, vérifie bien que ton avatar soit en 200*320 mais ça m'a l'air d'aller =)

Bon jeu, tu es validée !

PS: félicitations pour tout ce que tu as écrit, c'est assez génial =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Cet aventurier, c'est
Maître du jeu


▌Messages : 131
▌Date d'inscription : 22/07/2010
▌Age : 25

~ Carnet de Route ~
▌Âge :
▌Gloire & Renommée :
100/100  (100/100)
▌Camp:

MessageSujet: Re: Victoire Boulanger   Dim 26 Sep - 8:24

Bonjour et bienvenue,
Petit message pour Earéwen : Quand tu valide quelqu'un, indique bien le rang en fonction du métier ou du rôle dans le clan (faut alors le crée), déplace la fiche dans celles validées et place l'avatar dans les avatars réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Cet aventurier, c'est
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Victoire Boulanger   Dim 26 Sep - 8:43

merci milo, je sais tout ça, mais j'ai aussi une vie figure toi mdrr
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Cet aventurier, c'est
Maître du jeu


▌Messages : 131
▌Date d'inscription : 22/07/2010
▌Age : 25

~ Carnet de Route ~
▌Âge :
▌Gloire & Renommée :
100/100  (100/100)
▌Camp:

MessageSujet: Re: Victoire Boulanger   Dim 26 Sep - 8:45

Qu'est ce que je devrai dire x)
Et puis ça ne prend que 5 minutes Wink
Le temps que j'ai, je ne puis le dépenser à passer derrière les autres =)
Ainsi, ça m'éviterait ça et je t'en serais infiniment reconnaissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cet aventurier, c'est
Victoire Boulanger

~ Domestique ~

▌Messages : 135
▌Date d'inscription : 25/09/2010
▌Age : 28

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 20 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Victoire Boulanger   Dim 26 Sep - 9:32

Merci beaucoup pour vos compliments et de m'avoir aussi vite validée ^o^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Cet aventurier, c'est
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Victoire Boulanger   Dim 26 Sep - 9:41

Ce n'est rien =) en tout cas, je te précise que tu dois d'abord embarquer sur un bateau, il en reste un de libre d'ailleurs, pour ensuite arriver vers Revia. Voilà au cas où tu ne le saurais pas =) N'hésite pas à squatter la Chat Box, il y a souvent du monde =D


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Cet aventurier, c'est
Victoire Boulanger

~ Domestique ~

▌Messages : 135
▌Date d'inscription : 25/09/2010
▌Age : 28

~ Carnet de Route ~
▌Âge : 20 ans
▌Gloire & Renommée :
0/100  (0/100)
▌Camp: Rebelle

MessageSujet: Re: Victoire Boulanger   Dim 26 Sep - 10:05

J'ai fait mon message plus qu'a le poster ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Cet aventurier, c'est
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Victoire Boulanger   

Revenir en haut Aller en bas
 

Victoire Boulanger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Viens voir Victoire (Elle)
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Victoire de Noailles }~ Prise !
» Victoire
» La garde a vue de Victoire et Djawad { Boher et Samia}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Là où tout commence. :: ~ Le Coin des Présentations ~ :: + Personnages Validés + :: + Ils sont en route pour l'île ... +-
Sauter vers: